Aller au contenu

Vélo et vélo électrique

Effet global
Coûts
Durée des trajets
Être vu la nuit
Effet sur la santé
Assistance électrique
Regonfler un pneu de vélo
Antivol
vélo

 

 

 

 

Se déplacer à vélo

Perçu souvent comme une "punition" par ceux qui ne l’utilisent jamais, le vélo est vraiment l’engin qui donne le plus grand sentiment de liberté pour se déplacer, à condition de s’équiper pour ne pas avoir froid ni se mouiller. Rarement en panne et toujours sous la main, il va partout et se parque facilement.

Promenez votre souris sur les icônes.

 

Effet global

Bien sûr, il serait faux de prétendre qu’un vélo n’a pas d’impact sur l’environnement. Car il utilise des routes goudronnées, un peu d’huile pour ses pièces mécaniques, du caoutchouc pour ses pneus et ses freins, ainsi que des matières premières et de l’énergie pour sa construction. Mais l’impact sur l’environnement est vraiment faible au regard du service rendu!

Pour ceux qui n’ont jamais appris à faire du vélo ou qui n’ont plus pédalé depuis longtemps, il existe des cours de mise en confiance et de techniques de circulation (pour tous âges).

Coûts

Entre l’amortissement de l’engin et les réparations, un vélo revient à environ CHF 400.- par an. C’est évidemment encore moins cher si on procède soi-même aux réparations. Depuis 2012, la vignette (assurance de responsabilité civile) n’est plus obligatoire: on aura intérêt à s’informer auprès de son assurance ménage pour savoir si elle couvre les dommages causés à des tiers lorsqu’on utilise son vélo. Si ce n’est pas le cas, il vaudrait mieux contracter une assurance de responsabilité civile.

Durée des trajets

À vélo, on se déplace environ trois à quatre fois plus vite qu’à pied. Et, pour les petits trajets dans les agglomérations sujettes aux encombrements de la circulation, on peut aller bien souvent plus vite que les voitures. Le grand avantage de ce mode de transport, c’est qu’il permet de faire du porte à porte sans aucune perte de temps pour le parking.

Être vu la nuit

Cycliste et vélo équipés pour être vus de nuit

Équipement obligatoire pour rouler à vélo dans l’obscurité: un phare blanc non clignotant à l’avant et un rouge non-clignotant à l’arrière, un catadioptre blanc à l’avant et un rouge à l’arrière, des catadioptres orange sur les pédales. On améliorera sa sécurité avec d’autres dispositifs non obligatoires: lumières clignotantes supplémentaires, pneus à flancs réfléchissants, catadioptres à insérer entre les rayons des roues, brassards lumineux ou réfléchissants. On trouve aussi des bandes autocollantes réfléchissantes qui se fixent sur tous les supports: cadre, casque, sac, veste. On aura avantage aussi à porter des habits clairs, voire – ce qui est le plus visible – un gilet de sécurité orange ou jaune munis de bandes réfléchissantes. Ce gilet est obligatoire en France hors des agglomérations lorsqu’il fait nuit ou lorsque la visibilité n’est pas bonne.

Effet sur la santé

À temps égal passé sur le véhicule, le vélo est 7 à 8 fois moins dangereux que la moto ou le scooter. Et porter un casque réduit de 70% les risques d’accidents graves. Des freins efficaces (c’est obligatoire), des pneus en bon état et bien gonflés (obligatoires) et une sonnette renforcent la sécurité. De plus, le vélo est un bon moyen d’entretenir sa santé et son système cardio-vasculaire. En effet, les médecins recommandent un effort physique quotidien d’au moins 30 minutes – et ce au moins 5 jours par semaine.

Coeur battantBeaucoup de gens ont le sentiment d’être actifs, parce qu’ils pratiquent un sport de manière occasionnelle et qu’ils se promènent durant le week-end. Mais en réalité, un grand nombre d’entre eux sont sédentaires sans le savoir. Ils souffrent d’un excès de poids par manque d’activité entre deux sessions de sport.

Besoin d’une assistance électrique?

Le vélo à assistance électrique (VAE) réduit l’effort nécessaire à grimper les pentes: en montée on ne pédale pas plus fort que sur le plat. Il permet ainsi une activité physique lors de ses déplacements, mais sans souffrances...

Un vélo électrique consomme au minimum un kilowattheure d’électricité par 100 km, ce qui correspond environ à un décilitre d’essence.

Cliquer sur la fiche pour accéder à la page "Vélo électrique"

Pneu plat ?

Il n’est pas rare qu’un vélo traîne au garage, car ses pneus sont simplement dégonflés – et non crevés comme le croit son propriétaire. Dans tous les cas, il faut savoir que des pneus mal gonflés rendent le pédalage plus difficile.

Suivant le type de valve, la procédure de gonflage est différente, et il y a des astuces à connaître!

Cliquer sur la pompe pour accéder à la page "Gonflage"

Antivol

Pour éviter le vol, on aura intérêt à se renseigner sur les meilleurs systèmes antivols auprès d’un marchand de cycles: il connaît généralement très bien les risques et la solidité des différents modèles de cadenas. Le dispositif antivol est d’ailleurs obligatoire sur un vélo.

Pour éviter le vol d’une roue ou de la selle, on peut remplacer les écrous de fixation par des modèles qui se dévissent uniquement à l’aide d’un outil spécial.