Aller au contenu

Format imprimable

Effet de serre

Terre vue du ciel

Touchez la Terre

Terre vue du ciel

Effet de serre

Vu de l'espace, notre ciel n'est qu'une très fine couche bleutée, constituée d'un mélange gazeux. Si on excepte la vapeur d'eau dont la concentration est variable (jusqu'à 4%), l'atmosphère sèche est composée d'azote (78%), d'oxygène (21%), d'argon (0,93%), de gaz carbonique (0,038%), et d'une douzaine d'autres gaz en concentrations beaucoup plus faible.

Cette atmosphère agit comme la vitre d'une serre de jardin: elle laisse passer la lumière du soleil, mais empêche une partie de la chaleur de repartir dans l'espace, ce qui permet de tempérer notre climat.

Cet "effet de serre" est renforcé par certains gaz lorsque leur proportion dans l'air augmente, entraînant un réchauffement excessif de la planète. C'est le cas du gaz carbonique (CO2), qui est notamment dégagé par l'industrie, les usines thermiques productrices d'électricité, les moteurs des véhicules, les bâtiments chauffés avec des combustibles (mazout, gaz, charbon), l'incinération des déchets, etc.

La concentration du CO2 dans l'atmosphère terrestre n'a jamais été aussi forte depuis au moins 800'000 ans.