Aller au contenu

Format imprimable

Radiateur d’appoint

Radiateur soufflant Radiateur à bain d’huile

Gros consommateur d’électricité

C’est l’un des plus gros consommateurs d’énergie du ménage. La plupart des modèles tirent environ 1500 watts – soit autant qu’un four. L’usage d’un tel radiateur devrait être ponctuel puisqu’il s’agit d’un complément au système de chauffage existant. Si on doit l’utiliser de manière régulière, c’est signe d’un problème de chauffage ou d’une mauvaise isolation du bâtiment. En règle générale, le chauffage électrique possède un très mauvais rendement énergétique.

Touchez le lièvre et la tortue.

 

Radiateur à bain d’huile

(en haut)

Il contient une (ou plusieurs) résistance électrique qui chauffe de l’huile qui diffuse ensuite lentement la chaleur: il est donc mieux adapté à un fonctionnement de longue durée. Il fonctionne surtout par "rayonnement", comme les radiateurs traditionnels à eau chaude auxquels il ressemble. D’une puissance pouvant atteindre 2500 watts, un radiateur à bain d’huile peut s’avérer utile pour tenir hors gel (autour de 6°C) un local inhabité.

Radiateur soufflant

(en bas)

Il chauffe rapidement un espace restreint, par exemple une salle de bains, en créant un flux d’air chaud (chauffage par "convection"). Mais il faut l’utiliser peu de temps, car il gaspille beaucoup d’électricité lorsqu’il s’agit de chauffer une pièce durant de longues heures. Les appareils les moins chers – qui sont aussi les plus bruyants – consistent en un (ou plusieurs) ventilateur propulsant l’air à travers un corps de chauffe. Ceux qui possèdent un diffuseur de chaleur en céramique sont plus efficaces.

Choisir un modèle qui reste toujours froid au toucher, muni d’un thermostat et d’un mécanisme de coupure du courant en cas de surchauffe (ou si l’appareil se renverse).