Aller au contenu

Format imprimable

Purger un radiateur

menu De l'air à la place de l'eau chaude Le haut du radiateur est froid Une clé spéciale pour purger L'air expulsé automatiquement

Un bruit d’eau qui coule ?

Il arrive qu’on entende une sorte de "glou-glou" dans une pièce, comme un écoulement d’eau en provenance de la tuyauterie du chauffage...

Touchez les icônes.

 

De l’air à la place de l’eau chaude

Ce bruit peut provenir du radiateur, lorsqu’il contient de l’air au lieu d’être plein d’eau jusque en haut: c’est l’eau chaude qui entre dans le radiateur qui produit le bruit. Non seulement le bruit est gênant, mais le radiateur ne peut pas délivrer toute sa puissance de chauffage.

 

Le haut du radiateur est froid

Pour s’assurer de la présence d’air dans le radiateur, il suffit de poser sa main dessus. Comme le haut du radiateur n’est pas en contact avec l’eau chaude, il est plus froid que le bas. Si c’est le cas, il faut "purger" le radiateur, c’est-à-dire faire sortir cet air indésirable.

 

Une clé spéciale pour purger

La plupart des radiateurs ont une purge qui s’actionne à l’aide d’une petite clé à embout carré. On purge généralement un circuit de chauffage lorsque la chaudière est arrêtée, et en commençant par les radiateurs les plus hauts placés. Avant de tourner la clé sur la gauche, placer un récipient sous la purge ! Laisser s’échapper l’air (qui pue souvent le souffre), jusqu’à ce que de l’eau commence à sortir. Puis bien refermer.

Si on est locataire, s’adresser au concierge, ou à la régie.

Normalement, une fois bien purgé un circuit de chauffage ne devrait pas se remplir d’air. L’air corrode la tuyauterie et les radiateurs. Un circuit qui doit être purgé plusieurs fois par an a donc un problème.

 

L’air expulsé automatiquement

Un circuit de chauffage possède parfois des purges automatiques sur les point les plus hauts. Dans les immeubles, ces purges sont souvent situées au grenier. Elles se règlent par un bouton, afin de déterminer la pression minimale à laquelle l’air peut sortir. Il arrive que, suite à un mauvais réglage, l’air s’accumule dans les radiateurs du dernier étage, d’où un mauvais chauffage.