Aller au contenu

Format imprimable

Chauffage au sol

Menu
Eau faiblement chauffée Eau fortement chauffée Rayonnement stoppé

Le chauffage au sol

Pas de radiateur visible: c'est la dalle qui sert à chauffer la pièce. Comme les murs bénéficient d'une bonne isolation extérieure (en jaune), la température de la dalle est à 25-30°C au maximum, ce qui est beaucoup moins qu'un radiateur mural qui peut atteindre plus de 50°C. L'ambiance est très agréable car la température est uniforme (pas de sol froid) et il n'y a pas de courants d'air induits par les radiateurs – c'est parfait pour les jeunes enfants qui jouent sur le sol.

Touchez les icônes.

 

Eau faiblement chauffée

Dans un logement bien isolé, l'eau qui circule dans la dalle n'a pas besoin de dépasser 35°C. D'où un sentiment de confort, car on n'aura jamais les jambes lourdes.

Cette basse température peut être facilement atteinte avec une pompe à chaleur (PAC). Si on utilise une chaudière à gaz ou à mazout dite "à condensation", le rendement énergétique du chauffage au sol sera bien meilleur qu'avec des radiateurs.

Eau fortement chauffée

Dans un logement mal isolé, on a souvent les jambes lourdes en hiver. En effet, l'eau doit circuler dans le sol à plus de 50°C pour compenser les pertes de chaleur.

Rayonnement stoppé !

Un gros tapis posé sur une épaisse natte antiglisse: la chaleur ne peut pas rayonner correctement. Et on peut même avoir froid.

Les parquets et les moquettes gênent moins la diffusion de chaleur. Pour profiter au mieux de son chauffage au sol, l'idéal est un parterre de carreaux en céramique ou en grès.