Aller au contenu

Tondre l’herbe

types de tondeuse à gazon

Tondre sans raser

C’est la surface et la forme du terrain qui dicte le plus souvent la taille de la tondeuse. En règle général, plus une tondeuse coupe large, plus elle est difficile à manier et plus son moteur fait du bruit. On gagnera à envisager l’achat d’une tondeuse qui "mulche", autrement dit qui hache finement l’herbe et la plaque à terre: c’est le meilleur moyen de garder la fertilité du sol, sans engrais ni pesticide. Considérer aussi la hauteur maximale de coupe: certains modèles n’offrent pas une hauteur suffisante pour favoriser la biodiversité.

Touchez les tondeuses.

 

Essence alkylée

On commence à la trouver un peu partout dans les commerces: cette essence permet de faire tourner les moteurs des engins de jardin avec environ cent fois moins de pollution, et surtout en dégageant dans l’air beaucoup moins de COV (dont fait partie le benzène, un polluant cancérigène).

L’essence alkylée peut aussi servir dans les tronçonneuses et les souffleuses de feuilles. Elle est particulièrement conseillée pour les moteurs 2-temps qui rejettent dans l’air environ un tiers de leur carburant imbrûlé! Autre avantage, elle encrasse moins la mécanique.

Tondeuse-tracteur

Si on a besoin d’un tel engin, c’est qu’on a une grande surface à entretenir. Et donc la possibilité de laisser un peu de place à la nature en ne tondant pas tout à ras le sol. En réglant la hauteur de coupe, on peut dessiner des plate-bandes avec de l’herbe un peu plus haute, qui permettront aux fleurs rases de s’épanouir quand même: les pâquerettes, les violettes, les primevères... Pour éviter de respirer des gaz trop toxiques, choisir un moteur à 4-temps et de l’essence alkylée qui rend les émanations de la tondeuse beaucoup moins nocives.

Tondeuse à moteur

Les modèles avec un moteur 2-temps sont très polluants et généralement les plus bruyants. On peut réduire fortement la toxicité de leurs gaz d’échappement en leur donnant de l’essence alkylée. Mais le mieux est de choisir un moteur 4-temps. On gagnera aussi à se renseigner sur le bruit émis. Le niveau sonore double tous les 3 décibels: une tondeuse qui affiche 94dB fait deux fois moins de bruit qu’un modèle à 97dB.

Une tondeuse peut être "tractée", c’est à dire que le moteur entraîne aussi ses roues, ce qui la rend plus aisée à pousser (mais augmente sa consommation de carburant). Elle peut offrir aussi le "mulching", soit une coupe de l’herbe en menues brindilles – ce qui permet de laisser la tonte sur le terrain pour l’engraisser naturellement.

Tondeuse électrique

Il lui faut un cordon qui la relie à une prise électrique. Cela demande un peu de gymnastique lors de la tonte pour éviter de passer sur le cordon, mais on n’engendre aucune pollution par les émanations du moteur. Quant au bruit, il faut bien se renseigner: une tondeuse électrique peut produire presqu’autant de décibels qu’un moteur à explosion à 4-temps. C’est le brassage de l’air par la lame qui est à l’origine de l’essentiel du bruit.

Choisir un modèle qui tond au moins à 6 cm de hauteur, pour favoriser la biodiversité de la pelouse et éviter son dessèchement lors des chaleurs estivales.

Tondeuse hélicoïdale électrique

C’est une tondeuse électrique – avec ou sans cordon – qui coupe parfaitement l’herbe et la disperse (mulching). On peut lui adjoindre un bac de ramassage. La sans-cordon, plus lourde, contient une batterie rechargeable. Ce n’est pas forcément pratique car il faut penser à la recharge et la durée des batteries est comptée. Ne pas oublier de rendre la batterie usagée dans un magasin qui en vend (sans frais), afin qu’elle soit recyclée sans risque pour l’environnement. C’est important car une batterie contient des métaux lourds toxiques et des acides.

Tondeuse hélicoïdale mécanique

Jamais en panne et utilisable même le dimanche car elle fait peu – ou pas – de bruit. Les modèles qui émettent un "tac-tac" en tournant ont une barre d’auto-aiguisage contre laquelle frottent les lames. Les modèles silencieux doivent être aiguisés tous les 4-5 ans. Cette tondeuse a l’avantage de hacher menu l’herbe coupée (mulching), si bien qu’on peut la laisser sur le terrain dont elle améliorera la texture. Mais on peut aussi lui adjoindre un bac de ramassage.

Avant d’acheter, se renseigner sur la hauteur de coupe, car certains modèles sont faits uniquement pour la tonte très rase: 2,5 cm de hauteur au maximum. A envisager aussi comme seconde tondeuse pour les jours de forme...

Faux et guide des fleurs

Pourquoi ne pas laisser une partie de la pelouse pousser librement, et la faucher une fois la floraison terminée (en août-septembre)? Les papillons et les oiseaux en profiteront aussi. En complément de la faux (ou de la faucille), un bon guide des fleurs du pays permettra d’identifier les végétaux qui poussent sur son terrain – on peut avoir de belles surprises.

Tondeuse-robot

Autonome, elle fonctionne sur accu et est capable de retourner seule à sa station de recharge. On ne ramasse pas l’herbe coupée: la tondeuse coupe peu à la fois mais fréquemment (mulching). Elle exige l’installation préalable dans le jardin d’un long fil fixé au sol par des fiches ou enterré (à ~20 cm) qui délimite le périmètre à tondre et les zones à éviter (massifs de fleurs). Lorsque la tondeuse fonctionne, le fil est mis sous tension et émet un signal haute-fréquence.

Se renseigner sur le bruit émis (généralement plus faible que celui des tondeuses électriques classiques), la pente accessible, les hauteurs de coupe (au moins 6 cm pour favoriser la biodiversité) et la présence d’un mode éco sur la station de recharge. Les lames doivent être changées régulièrement et la batterie tous les 2 à 4 ans (à recycler absolument).