fbpx Aller au contenu

Invasion par la renouée

Renouée du Japon

Renouée du Japon

Renouée du Japon

Invasion par la renouée du Japon

En haut: En hiver, les squelettes légers des renouées du Japon (et des renouées de Sachaline) ne maintiennent pas le terrain du rivage, comme l'auraient fait les arbres et les arbustes indigènes dont elles ont pris la place. Lors d'une crue, la rivière peut ainsi emporter facilement une partie des berges. Les racines des renouées, emmenées plus loin par la rivière, pourront se développer et commencer une nouvelle invasion.

Au milieu: Au début du printemps, les racines des renouées, bien implantées dans le sol où elles s'étalent d'année en année, lancent de nouvelles pousses à la croissance très rapide...

En bas: À la fin du printemps, les renouées sont hautes et si serrées que rien ne peut pousser à leur pied. Au premier plan, elles ont été coupées à ras le sol, si bien qu'on peut observer leur implantation très dense dans le terrain...

 

Fiches d'information -www.infoflora.ch