Aller au contenu

Remplacer la Grande berce du Caucase

Pour protéger l'environnement de l'invasion de la Grande berce du Caucase, et pour éviter sa sève toxique, mieux vaut éliminer cette plante géante de son jardin. On prendra soin de se protéger la peau et les yeux, et de couper la plante avant qu'elle ne produisent des graines. Un bon coup de bêche en biais dans le haut de la racine (à 10-15 cm sous le sol) évitera qu'elle redémarre. Mettre les déchets de la plante à l'incinération – et pas au compostage.

On peut la remplacer par des espèces de la même famille (ombellifères), certes moins spectaculaires mais utilisables en cuisine :

Angélique sauvage (Angelica silvestris)

Aneth odorant (Anethum graveolens)