fbpx Aller au contenu

Le chat

Pas dans les toilettes ! Les chats recycleraient leurs boîtes Adorables tueurs
Oiseau, libelulle et lézard
 

Nourri et libre

Autrefois le chat était considéré comme un auxiliaire. On lui assurait un abri, mais il devait se nourrir lui-même en chassant les rongeurs qui menaçaient les récoltes. Aujourd’hui, il est devenu un animal de compagnie souvent très choyé, mais il continue de chasser pour son plaisir même s’il est très bien nourri.

Touchez les objets.

 

Adorables tueurs

Il y a énormément de chats qui chassent dans les zones villas et les campagnes: on en compte 60 par kilomètre carré sur le Plateau suisse. Comme la plupart sont nourris par leur propriétaire, ils ne s’intéressent pas seulement aux rongeurs (les proie alimentairement les plus rentables) mais tuent tout ce qui bouge: musaraignes, lézards, crapauds, tritons, oiseaux, libellules, papillons, etc.

Pour avertir les oiseaux du danger, on peut équiper son chat avec une clochette (ou un grelot). En choisir une qui tinte facilement, sinon le chat apprendra à se déplacer sans la faire sonner.
Lorsque les jeunes merles et rouges-queues sautent des nids pour être nourris à terre par leurs parents, il serait bon de garder le chat quelques jours à l’intérieur, jusqu’à ce que les oiseaux sachent bien voler.

Pas dans les toilettes !

Litière pour chatToilettes

Les litières pour chat sont faites avec des boulettes d’argile ou de papier de récupération. Éviter de les jeter dans les toilettes car elles obstruent les canalisations. Le mieux est de les mettre à la poubelle, de même que les litières de cochon d’Inde et les fonds de cage d’oiseau.

Les chats recycleraient leurs boîtes

Boites et barquettes d'aliments pour chats

En fer blanc ou en aluminium, les boîtes et les barquettes sont toutes recyclables. Elles se collectent le plus souvent dans la même benne (les récupérateurs les séparent ensuite avec de gros aimants). Les cartons des croquettes peuvent aller au vieux papier.