fbpx Aller au contenu

Piles et accus

Pile AA 1,5 – Charbon zinc Pile AA 1,5 V – Alcaline Pile AA 1,5 V – Lithium Pile AA 1,5 V – RAM
Accu AA 1,2 V – NiCd Accu AA 1,2 V – NiMH

Piles jetables et accus rechargeables

Les piles "bâtons" aux formats AA (les grandes) et AAA (les petites) existent sous forme de piles jetables ou d’accus rechargeables. Pour ne pas gaspiller son argent et pour ne pas trop nuire à l’environnement, on a intérêt à choisir le bon modèle pour le bon usage.

Touchez les piles et les accus.

 

Pile jetable 1,5 V – Charbon zinc

La plus ancienne et la moins chère. Elle disparaît du marché parce qu’elle dure 3 à 5 fois moins longtemps qu’une pile alcaline standard pour un prix à peine moindre. Convient seulement aux appareils qui demandent peu d’énergie.

Utilisation: télécommande de téléviseur, horloge, minuterie...

Donner ses vieilles piles à recycler: en Suisse, tous les vendeurs de piles les reprennent gratuitement.

Pile jetable 1,5 V – Alcaline

Convient à tous les usages, mais si les piles doivent être changées au moins 2 ou 3 fois par an, il vaut mieux les remplacer par des accus rechargeables – c’est un gain pour le porte-monnaie et pour l’environnement.

Il existe de nombreuses marques et modèles de piles alcalines, mais, à l’achat, il est impossible de comparer l’énergie qu’elles pourront fournir. Des tests réalisés par des magazines de consommateurs indiquent que les plus chères sont certes plus performantes, mais pas autant que la différence de prix le laisse espérer.

Les piles alcalines sont plus sensibles au froid que les accus NiMH, et elles peuvent couler si des piles différemment chargées sont utilisées dans le même appareil.

Utilisation: jouets, gameboy, radio de poche, horloge, appareil de photo, flash, lampe de poche, phares de vélo...

Donner ses vieilles piles à recycler: en Suisse, tous les vendeurs de piles les reprennent gratuitement.

Pile jetable 1,5 V – Lithium

Chère à l’achat, mais capable de maintenir très longtemps la tension électrique nécessaire au fonctionnement des appareils. Ne pas essayer de la recharger: elle risque vraiment d’exploser. Se conserve plusieurs années, si elle n’est pas utilisée, et ne craint pas le froid – ce qui la destine en priorité aux appareils de sécurité et aux lampes de secours. En voyage ou en excursion, peut remplacer les accus lorsqu’il n’y a pas de possibilité de les recharger.

Utilisation: photo numérique, flash, détecteur de fumée, lampe de poche de secours...

Donner ses vieilles piles à recycler: en Suisse, tous les vendeurs de piles les reprennent gratuitement.

Pile alcaline rechargeable 1,5 V – RAM

RAM pour "Rechargeable Alkaline Manganese". À l’aide du chargeur spécialement adapté, cette pile alcaline (qui est peu courante sur le marché) peut être rechargée au moins 25 fois, et jusqu’à 100 fois si elle est bien utilisée et bien rechargée: jouets, gameboy, appareils électroniques portables, radio de poche, phares de vélo…

Donner ses vieilles piles à recycler: en Suisse, tous les vendeurs de piles les reprennent gratuitement.

Accu rechargeable 1,2 V – NiCd

Cet accu contient du cadmium (Cd), un métal lourd dangereux pour l’environnement et la santé. C’est la raison pour laquelle, depuis 2006, il a été restreint aux activités industrielles et professionnelles (grosses batteries, perceuses et visseuses sans fil...) et retiré progressivement de la vente au public. Ce n’est d’ailleurs pas une grande perte, car il est très sensible à l’effet mémoire: si, avant d’être rechargé, l’accu est trop à plat ou au contraire encore trop chargé, il risque de ne plus délivrer toute l’énergie attendue. Les accus rechargeables NiMH qui les ont remplacés souffrent beaucoup moins de cet effet mémoire.

Donner ses vieux accus à recycler: en Suisse, tous les vendeurs de piles les reprennent gratuitement.

Accu rechargeable 1,2 V – NiMH

Remplace avantageusement les piles alcalines dans la plupart des appareils. Rechargeable entre 250 et 500 fois avec un chargeur adapté (ne pas utiliser un chargeur pour accus NiCd). Conserve ses performances dans le froid. Deux types d’accu NiMH existent sur le marché:

  • Les accus NiMH "ordinaires" qui peuvent atteindre de grandes capacités (jusqu’à 3000 mAh pour le format AA) mais qui se déchargent d’environ 20% par mois lorsqu’on ne les utilise pas. Convient aux appareils électroniques, aux jouets et aux lampes qu’on utilise souvent.
  • Les accus NiMH "à faible autodécharge", appelés aussi "R2U" (Ready to Use) car ils sont vendus déjà chargés (mais pas toujours). Ils conservent environ 80% de leur charge après une année, mais ils stockent moins d’énergie que les accus NiMH ordinaires. À utiliser dans les appareils électroniques, les jouets et les lampes qu’on emploie épisodiquement.

Donner ses vieux accus à recycler: en Suisse, tous les vendeurs de piles les reprennent gratuitement.

Chargeur pour accus

Pour garder longtemps ses accus NiMH, les recharger lorsqu’ils ne sont pas trop déchargés: c’est-à-dire au moment où l’indicateur de batterie le signale, ou quand les performances de l’appareil faiblissent. Utiliser un chargeur "intelligent" (smart charger) qui coupe le courant lorsque les accus sont suffisamment chargés ou lorsque leur température s’élève trop. La surcharge fait chauffer les accus et réduit leur performance. Éviter les chargeurs rapides, si ce n’est pas nécessaire: une charge lente préserve mieux les accus.

Le chargeur NiMH et les accus NiMH peuvent provenir de fabricants différents (bien lire le mode d’emploi du chargeur). Il vaut mieux utiliser ensemble des accus de même marque, de même capacité (mAh) et de même âge.

Si plusieurs accus sont utilisés dans le même appareil, prendre garde à ce qu’ils soient dans le même état de charge, pour ne pas réduire leurs performances et leur durée de vie. Si on a plusieurs jeux d’accus identiques, on peut les numéroter avec un feutre indélébile, afin d’éviter de les confondre lors du changement.

Les piles à changer ne sont pas toujours plates

Si un appareil annonce qu’il faut changer ses piles alcalines, cela ne veut pas forcément dire qu’elles sont complètement déchargées. Un groupe de 4 piles qui ne délivrent plus assez de tension (Volt) pour un appareil de photo numérique, un flash ou un jouet peuvent très bien faire fonctionner – seule ou à deux – une horloge ou une télécommande de téléviseur.

Pour tirer toute l’énergie des piles jetables, il faut les changer toutes en même temps, et mettre des piles neuves de même marque (attention de ne pas mélanger les piles neuves et les piles usagées durant le changement).

La faible quantité d’électricité que peut délivrer une pile alcaline est jusqu’à mille fois plus chère que le courant de la prise. Et son énergie grise (énergie nécessaire à la fabrication de la pile) et environ 50 fois plus grande que l’énergie qu’elle peut fournir. En conséquence, si on peut se passer des piles parce qu’un appareil fonctionne aussi sur une prise, il ne faut pas hésiter à le faire!