fbpx Aller au contenu

Plante d’intérieur

Un peu de nature chez soi

Les plantes d’appartement sont généralement choisies pour leur aspect décoratif. Mais elle peuvent aussi apporter du bien-être par leur action sur l’atmosphère d’une pièce. Ou être à la source de problèmes de santé.

Touchez les dessins.

 

Évaporation

Les plantes transpirent. Et leur évaporation est une source d’humidité bienvenue en hiver, lorsque l’air est sec dans les appartements et les bureaux. Une grande plante bien exposée à la lumière (la transpiration est liée à la photosynthèse) peut remplacer avantageusement un humidificateur.

Parmi les plantes qui évapore beaucoup d’eau dans l’air figurent les fougères, le palmier Kentia, le Ficus, le Lierre, le Philodendron, le Spathiphyllum.

Dépollution de l’air

Les plantes sont certes capables d’absorber et de métaboliser des polluants intérieurs, tels le monoxyde de carbone (CO) issu de la combustion des bougies et des cigarettes, le formaldéhyde échappé de certains meubles et revêtements de sol, et d’autres composés organiques volatils (COV) émanants des vernis, des peintures, des appareils électroniques, des produits d’entretien, etc. Mais leurs effets sur la qualité de l’air ambiant sont assez faibles, et il faut savoir que la terre du pot et ses microorganismes jouent aussi un rôle dans ce mécanisme de dépollution.

Pour améliorer son air intérieur, le mieux est d’éviter de fumer, de faire griller des aliments gras sans ventilation, de diffuser des parfums et d’utiliser trop de substances nettoyantes (bannir les sprays). On aérera aussi plusieurs fois par jour en grand (brièvement en hiver, pour changer l’air sans trop refroidir la pièce).

Il faut se rappeler que l’air intérieur est davantage pollué que l’air extérieur, même si on habite en ville.

Latex

En libérant des poussières de latex dans l’air de la pièce, certaines plantes peuvent déclencher des réactions allergiques chez les personnes sensibles. C’est le cas du Ficus benjamina qui est très répandu dans les bureaux. Lorsqu’on coupe leurs branches ou leurs feuilles, les plantes à latex laisse s’écouler une sève qui ressemble beaucoup à de la colle blanche.

Toxicité

Beaucoup de plantes d’appartement sont toxiques. On veillera donc à ce que les jeunes enfants ne mangent pas leurs feuilles. Les animaux de compagnie peuvent aussi s’intoxiquer.

Cliquer sur la feuille pour voir les plantes d’intérieur vénéneuses sur www.prevention.ch