fbpx Aller au contenu

Produits de nettoyage

 

Trop de produit nuit

Les produits de nettoyage permettent certes d’entretenir son domicile, mais ils ne sont pas anodins, ni pour pour la santé, ni pour l’environnement.

Touchez les produits.

 

Désinfectants inutiles

Nécessaires en milieu hospitalier, les désinfectants ne sont pas souhaitables dans les produits de nettoyage destinés aux ménages. Les fabricants les ont ajoutés dans leurs produits dans les années 1990, afin d’avoir davantage d’arguments publicitaires que leurs concurrents.

Les désinfectants peuvent provoquer des irritations de la peau et des réactions respiratoires chez les personnes sensibles. De plus, ils nuisent aux microorganismes qui traitent les eaux usées dans les stations d’épuration, et ils finissent par contaminer les lacs, les rivières et les eaux souterraines (micropolluants).

La propreté n’a pas d’odeur

Lorsque quelque chose est vraiment propre, cela ne sent rien du tout. Si une surface nettoyée dégage du parfum, c’est qu’il reste du produit qui emplit l’atmosphère de ses vapeurs.

Des années de réclames télévisées ont imposé l’idée que le propre doit sentir la lavande ou le pin des landes. Mais, sur le plan de la santé, les odeurs qui émanent des surfaces nettoyées – ou des produits rangés dans l’armoire à ménage – ne sont pas bonnes à respirer.

Labels et biodégrabilité

Il est bon de privilégier les produits qui portent un label écologique et qui se réfèrent à un test de biodégrabilité. Mais il faut savoir que – même si un produit s’annonce "100% biodégradable" – cela ne veut pas forcément dire qu’il soit sans effet sur la nature. Légalement parlant, la biodégrabilité est exigée seulement pour les agents de surface (tensio-actifs), mais pas pour les colorants, ni les parfums, ni les agents conservateurs, etc. Ils font partie des micropolluants qui contaminent nos eaux.

En conséquence, si on désire un produit vraiment écologique, s’assurer que TOUS ces composants soient d’origine naturelle ou entièrement biodégradables au niveau de la station d’épuration.

Doucement la dose !

Trois règles d’or pour éviter de trop polluer les cours d’eau et nos ressources en eau potable:

  • Choisir des produits plus naturels
  • Doser au plus juste
  • Se passer des substances inutiles

Contrairement à ce que suggère la publicité, aucun produit de nettoyage n’est bon pour l’environnement...

Hors de portée des enfants

Si les bouchons des produits de nettoyage sont souvent difficile à ouvrir, c’est pour éviter que les enfants en avalent, attirés par la couleur attractive et le parfum alléchant. L’absorption de détergents peut conduire à la mort. Toujours placer ces produits hors de la portée des enfants, et ne jamais les transférer dans des bouteilles de boisson, afin d’éviter une confusion dramatique.

En cas d’intoxication, téléphoner au 145. (Centre d’information toxicologique). Bien noter ce numéro près du téléphone pour ne pas perdre du temps à le chercher en cas d’urgence.

 

3 produits renouvelables

savon liquidevinaigre de nettoyage et alcool de nettoyage

On peut presque tout nettoyer dans un ménage avec seulement trois produits simples:

  • un savon liquide (dégraissant)
  • un vinaigre de nettoyage (détartrant)
  • de l’alcool de nettoyage (détachant)

C’est un choix en accord avec le développement durable, pour autant que ces produits soient d’origine naturelle et non dérivés du pétrole.

On peut même se passer complètement de produit en utilisant de bons chiffons en microfibres et seulement de l’eau pour les sols, les vitres et les meubles (s’ils ne sont pas trop graisseux). Si la crasse résiste, essayer avec de l’eau chaude et un peu de produit.