fbpx Aller au contenu

Le saviez-vous ?

Isoler un bâtiment est la meilleure chose à faire

Quelque 170 spécialistes des énergies renouvelables, en provenance du monde entier, se sont rencontrés à l’EPFL le 28 septembre 2005, dans le cadre de la conférence internationale CISBAT 2005. L’une de leurs principales conclusions est que les énergies renouvelables possèdent un potentiel très important dans le domaine du chauffage, responsable d’importantes émissions de gaz à effet de serre. Toutefois, ces technologies deviennent rentables seulement si elles sont appliquées à des bâtiments aux parois et au toit bien isolés.

Point de vue économique

Des chercheurs, emmenés par Stefan Kessler du bureau Infras Consulting (Zurich), ont examiné la performance, aux conditions financières suisses, du chauffage au mazout, de la pompe à chaleur et du chauffage au bois. Chacune de ces variantes a été étudiée, soit seule, soit en combinaison avec des capteurs solaires thermiques en complément. Les analyses ont porté sur une maison individuelle et sur un immeuble comportant plusieurs appartements, tous deux arborant le label MINERGIE, gage d’efficacité énergétique. L’étude conclut que le recours au solaire thermique est toujours intéressant du point de vue énergétique et environnemental. Mais du point de vue de la stricte rentabilité économique, l’isolation et le solaire thermique "jouent à cache-cache".

En effet, les calculs montrent qu’une bonne isolation extérieure, d’une épaisseur de 20 cm environ, constitue une condition pour la rentabilité du solaire thermique. Si le bâtiment est mal isolé, il vaut mieux investir dans une bonne isolation que de mettre des capteurs sur le toit. Si une bonne isolation – de 20 cm environ – est déjà en place, il vaut mieux investir dans le solaire qu’isoler encore davantage. Bref, le solaire thermique est plus rentable que l’isolation, dès que l’isolation atteint un certain seuil d’efficacité.

Ces résultats ne tiennent pas compte de l’augmentation récente du prix du pétrole. Si on intègre la hausse des prix de ces derniers mois, il devient encore plus avantageux d’isoler sa maison et de recourir au solaire thermique. En pratique, il est moins coûteux d’effectuer ces deux opérations en même temps, tout en changeant les fenêtres, plutôt que d’ouvrir plusieurs chantiers consécutifs.

Télécharger le communiqué (.pdf)

Tous les articles