fbpx Aller au contenu

Le saviez-vous ?

Il n’y a aucune raison de ne pas éteindre son ordinateur à la pause de midi

Écran d'ordinateur

Le réseau de distribution électrique est surchargé entre 11h et 13h. Or, beaucoup d’ordinateurs restent allumés pendant la pause de midi, continuant à consommer de l’énergie sans nécessité. On entend souvent dire que ce n’est pas bon pour les machines de les éteindre trop souvent, ou que le démarrage consomme énormément de courant: ce n’est pas – ou plus – vrai.

Veille profonde

La plupart des appareils récents peuvent entrer en une veille profonde qui consiste à mettre une partie de leurs composants électroniques hors tension – les constructeurs ont donc prévu que leurs machines soient éteintes et rallumées plusieurs fois par jour. Et contrairement aux anciens écrans cathodiques qui doivent chauffer, les écrans plats ne souffrent pas des allumages et extinctions à répétition.

Quant à l’énergie consommée pour la mise en route et l’arrêt, elle équivaut à moins de 5 minutes de fonctionnement. En conséquence, il ne faut pas craindre d’éteindre son écran (avec le bouton) dès qu’on ne l’utilise pas pour quelques minutes, ni d’éteindre aussi son ordinateur pendant la pause de midi. Et si on veut s’assurer que ce geste est sans danger pour sa machine, il suffit de lire les recommandations prudentes du Département de l’énergie des États-Unis: "Éteignez votre écran si vous ne l’utilisez pas pendant plus de 20 minutes; éteignez votre écran et votre ordinateur si vous les quittez pour 2 heures ou plus." Dans un pays connu pour ses talents informatiques et pour ses procès en dédommagements, le gouvernement n’aurait pas pris le moindre risque si ce comportement pouvait nuire à la vie du matériel.

Des économiseurs... qui dépensent

On pense parfois que les économiseurs d’écran réduisent la consommation d’énergie, mais il n’en est rien. Ces programmes allument et éteignent les pixels les uns après les autres, afin de protéger la surface des écrans de l’effet mémoire (imprégnation d’image). Certains économiseurs sollicitent beaucoup la carte graphique et la mémoire, ce qui peut conduire à une augmentation de la consommation d’électricité de l’ordinateur.

Selon les modèles, un couple écran+ordinateur laissé en veille en permanence peut coûter jusqu’à 100 francs par année en électricité. Dans une entreprise ayant une centaine d’appareils de ce genre, la facture grimpe à 10’000 francs par an. Et en été, une bonne partie des coûts de climatisation – jusqu’à 70% selon certaines estimations – est engagée afin de compenser le réchauffement induit par les appareils électriques et électroniques qui dégagent de la chaleur en fonctionnant.

Éteindre les ordinateurs à distance

Il existe des logiciels qui permettent d’éteindre depuis un autre poste du réseau tous les ordinateurs d’une entreprise ou d’une administration, tout en sauvegardant les documents laissés ouverts par les utilisateurs. De tels systèmes permettent au département d’informatique de faire des économies tout en gardant le contrôle du parc de machines. De plus en plus d’entreprises prennent des mesures de ce type, qu’elles intègrent dans une stratégie globale de gestion de l’énergie (Power Management, en anglais).

Télécharger le communiqué (.doc)

Tous les articles