fbpx Aller au contenu

Le saviez-vous ?

Les appels téléphoniques font pousser les antennes

antenne et ses ondes

La prolifération d’antennes de téléphonie mobile répond à l’augmentation du nombre d’appels. En effet, les antennes classiques ne peuvent pas traiter davantage que 50 appels à la fois, dans le meilleur des cas. Dès que le nombre d’appels (ou leur durée) augmente quelque part, il faut ériger une nouvelle antenne afin de répondre à la demande. C’est pourquoi la plupart des nouvelles antennes se construisent dans les zones habitées, où la couverture du réseau est assurée depuis longtemps.

Moins d’appels, moins d’antennes

En conséquence, pour limiter la prolifération des antennes, mieux vaut abréger ses appels, et privilégier autant que possible le réseau téléphonique fixe. Craignant un effet négatif des micro-ondes émises par le réseau de téléphonie mobile sur la santé de leurs enfants, certains parents se plaignent de la présence d’antennes à proximité des écoles. Or, les opérateurs ne font que répondre au fait que beaucoup d’élèves (et de parents) appellent ou se font appeler en même temps à la fin des cours...

Télécharger le communiqué (.pdf)

Tous les articles