fbpx Aller au contenu

Bougie, diffuseur, anti-moustique

Bougies et encensParfumsInsecticides
Bougies et encens Parfums Insecticides

Ils surchargent l'atmosphère du logis

L'air intérieur est plus pollué que l'air extérieur. Car il s'y ajoute les poussières et substances de nos activités domestiques: vapeurs de cuisine; émanations des produits d'entretien; substances volatiles issues des peintures, des meubles et des appareils électriques. Or, sans le savoir, on y diffuse encore des polluants supplémentaires, en croyant agir pour notre bien-être.

Touchez les objets.

 

Bougies et encens

Agréables au nez, les bougies parfumées, les diffuseurs d'essence et surtout les bâtons d'encens contribuent à polluer l'air du logement. Ils dégagent des particules fines de suie et divers composés organiques volatils (COV). Les bougies en cire de soja ou en cire d'abeille produisent un peu moins de suie et brûlent généralement plus lentement que les bougies ordinaires en paraffine (produit tiré du pétrole).

Pour combattre les mauvaises odeurs, mieux vaut en chercher les origines: poubelle et cendrier à vider, cuisinière et sol à nettoyer, vêtements et chaussures à aérer...

Parfums

Les parfums d'ambiance en spray créent des petites gouttes suspendues dans l'air (aérosols) qui s'introduisent facilement dans les poumons. En plus des parfums, ils contiennent tout un cocktail de substances qui facilitent leur conservation, leur solubilité et leur diffusion (voir COV).

Les personnes souffrant d'asthme sont souvent très sensibles à ces émanations, ainsi qu'à la plupart des parfums synthétiques utilisés dans les produits ménagers, et dans les diffuseurs.

Insecticides

Les produits insecticides en vente en Suisse ont reçu l'autorisation de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Leur emploi est donc a priori sans danger – à condition de respecter les recommandations indiquées. Cependant, aucun de ces produits n'est bon pour la santé (on peut s'en douter quand on voit leur effet sur les insectes!): il faut les utiliser aussi rarement que possible et en les dosant soigneusement, car ils peuvent aussi nuire aux humains à force d'être respirés ou touchés.

Préférer la moustiquaire au spray et au diffuseur. Laver les habits avant de les ranger pour les rendre moins attractifs pour les mites. Placer les aliments dans des boîtes fermées pour les soustraire aux fourmis et aux papillons de farine.