fbpx Aller au contenu

Investir pour économiser le chauffage

Investir pour économiser le chauffage
et limiter les émissions de CO2

Deux personnes tentent de régler un chauffe-eau

 

La rénovation énergétique complète d'un bâtiment consiste généralement à isoler les façades, le toit (ou les combles) et le plafond de la cave; à changer les fenêtres pour des modèles isolants à double ou triple vitrage; à remplacer le chauffage par une installation moins dommageable pour le climat (pompe à chaleur, chaudière à bois, chaleur à distance); à installer un système d'aération, et à poser des panneaux solaires photovoltaïques ou/et thermiques.

80% des bâtiments se rénovent par étapes

Faute de financement suffisant, la plupart des propriétaires ne peuvent pas se lancer dans un grand et unique chantier d'assainissement de leur bâtiment – solution pourtant idéale sur le plan technique, mais qui exige souvent de déménager temporairement. Ainsi, en Suisse, 80% des bâtiments se rénovent par étapes. Pour les propriétaires qui songent – ou qui doivent – diminuer la consommation d'énergie et les émissions de CO2 de leur bâtiment, l'important est d'y réfléchir suffisamment tôt, afin d'éviter les mauvaises décisions prises à la hâte, par exemple parce que la chaudière à mazout arrive en fin de vie au coeur de l'hiver.

 Rénovation des bâtiments par étapes -pdf • conseils de SuisseEnergie

 

Quitter le mazout ou le gaz pour une pompe à chaleur?

Une personne tourne le dos à sa vieille chaudière à combustible fossile et observe une pompe à chaleur

Avec les progrès techniques accomplis par les pompes à chaleur "air/eau", il est désormais possible d'en installer une dans un bâtiment partiellement isolé. Il faut savoir que c'est la température de l'eau au départ du réseau de chauffage qui est déterminante.

Quitter le mazout pour une pompe à chaleur "air/eau"

 

Quitter le chauffage électrique?

Une personne tourne le dos à son radiateur électrique

Beaucoup d'anciens bâtiments sont encore chauffés par des résistances électriques qui soutirent énormément d'électricité – des installations généralement interdites dans les bâtiments neufs. Pour les propriétaires qui désirent – ou qui doivent – quitter le chauffage électrique, le problème diffère selon que le bâtiment est équipé, ou non, d'un système de distribution d'eau de chauffage par un réseau de tuyaux (réseau hydraulique).

Quitter le chauffage électrique

 

Que ferons-nous dans 20 ans?

Interrogation

En plus des aspects financiers et énergétiques, il est important de se poser des questions sur son organisation de vie et la bonne succession des travaux à étaler sur plusieurs années. "De quelle surface habitable aurons-nous besoin dans 10 ou 20 ans? Faut-il revoir l'usage de certaines pièces? aménager les combles? construire une annexe? prévoir comment sous-louer ou partager l'espace?"

 Une maison individuelle au top pour l'avenir -pdf • document de SuisseEnergie qui fait le tour des bonnes questions à se poser lorsqu'on envisage une rénovation

 

S'offrir un audit énergétique

Expert CECB-GEAK

Pour répondre aux questions techniques, et notamment sur la bonne succession des interventions et les performances énergétiques à en attendre, il est fortement conseillé de s'offrir un audit énergétique CECB®Plus (Certificat énergétique cantonal des bâtiments, version "Plus"). Le coût se monte à environ CHF 2000.- pour une maison individuelle, et à environ CHF 3000.- pour un petit immeuble. On peut considérer cette dépense comme un très bon investissement, si l'audit est fait par une personne compétente. Quelques distributeurs d'électricité proposent ce service à leurs clients. Par ailleurs, certaines subventions octroyées par les cantons exigent un CECB®Plus

CECB et CECB©Plus

Documents utiles de SuisseEnergie :

 Réduire la consommation d'énergie de moitié grâce à des mesures ciblées -pdf

 Rénovation énergétique: guide pour les maîtres d'ouvrage -pdf

 

Comment financer les travaux?

Cochon-tirelire

On gagnera à contacter le service de l’énergie de son canton (ou à consulter son site web) pour connaître les subventions et les allègements fiscaux existants. Il existe aussi des associations qui aident les propriétaires à passer toutes les étapes d’une rénovation (voir Liens utiles), et aussi des banques qui octroient des prêts hypothécaires à taux réduit pour la rénovation énergétique.

Rajeunis ton bâtiment, pour voir des exemples de rénovation "Avant-Après", avec indication des coûts et des performances obtenues.

Les cantons de Fribourg et de Neuchâtel ont mis en ligne un calculateur qui compare les coûts à long terme de plusieurs solutions de chauffage, en tenant compte des subventions cantonales:

Comparatif des coûts de chauffage (Fribourg) -www.fr.ch

Comparatif des coûts de chauffage (Neuchâtel) -www.ne.ch/energie

 


Se faire une première idée de l'effet des travaux

Le démonstrateur ci-dessous indique comment les différents travaux de rénovation peuvent réduire les besoins de chaleur d'un bâtiment, autrement dit la quantité d'énergie nécessaire à le chauffer. Ce sont des ordres de grandeur. Seul un audit énergétique complet pourra préciser les performances à attendre pour un bâtiment donné :

bâtiment XXe siècle

Bâtiment-type construit en 1990, isolation et vitrages d'origine. Besoins de chaleur: 150 kWh (~14 litres de mazout) par m2 chauffé et par an.
– Testez les effets des travaux sur la consommation d'énergie de chauffage du bâtiment.


  • + d'info
  • + d'info
  • + d'info
  • Isolation toit + d'info
  • Isolation cave + d'info
  • Isolation aérations + d'info
Besoins de chaleur
 

Situer sa consommation de chauffage

Économiser le chauffage sans (trop) investir


Rénovation et chauffage, module d'information sur l'assainissement énergétique des bâtiments et le chauffage