fbpx Aller au contenu

Économiser le chauffage

Bâtiment dont la cheminée dégage de la fumée et des billets de banque

De l’argent qui part en fumée...
... et en CO2

En Suisse, le chauffage des bâtiments et la production d’eau chaude sanitaire absorbent 40% de toute l’énergie consommée dans le pays. Ils représentent aussi un tiers des émissions de CO2 parce que 80% de l'énergie actuellement utilisée provient – directement ou indirectement – du pétrole, du gaz naturel et du charbon. Voilà pourquoi il est si important d’améliorer l’isolation des bâtiments (dont beaucoup sont anciens), l’efficacité énergétique de leurs installations de chauffage, et les comportements des habitants.

En plus d’agir négativement sur le climat de la Planète, cette consommation excessive d’énergie de chauffage pèse lourdement sur le budget des ménages et sur la balance commerciale du pays, car il faut importer le gaz, le mazout et le combustible nucléaire (pour la production d'électricité). En hiver, les installations de chauffage de Suisse dépendent aussi de l'électricité produite à l'étranger, notamment dans des centrales qui brûlent des combustibles fossiles.