fbpx Aller au contenu

Économiser le chauffage

Bâtiment dont la cheminée dégage de la fumée et des billets de banque

 

De l’argent qui part en fumée...
... et en CO2

En Suisse, le chauffage des bâtiments et la production d’eau chaude sanitaire absorbent 40% de toute l’énergie consommée dans le pays. Ils représentent aussi un tiers de nos émissions de CO2 qui bouleversent le climat de la planète, parce que 80% de l'énergie actuellement utilisée provient – directement ou indirectement – du pétrole, du gaz naturel et du charbon (énergies fossiles).

Voilà pourquoi il est si important de réussir la transition énergétique vers les énergies renouvelables: chaleur de l'air et du sous-sol; énergie du soleil, du bois, de la biomasse et du vent. Les solutions techniques existent et sont applicables rapidement. Mais isoler un bâtiment ancien et le doter d'une nouvelle installation de chauffage n'est pas seulement un défi financier. C'est bien souvent aussi un problème de répartition des coûts entre propriétaires et occupants du bâtiment – surtout dans notre pays où 57% des habitants sont des locataires qui paient leurs charges de chauffage indépendamment de leur loyer.

En attendant d'être bien isolés et dotés d'un chauffage qui nuit peu au climat, la plupart des bâtiments peuvent réduire leur consommation d'énergie de 10 à 15% sans délai – et à peu de frais – grâce à de meilleurs réglages des installations de chauffage, et à l'adoption de bonnes pratiques qui limitent le gaspillage d'énergie au quotidien.

 

Situer sa consommation de chauffage

Économiser le chauffage sans (trop) investir

Investir pour économiser le chauffage et limiter les émissions de CO2


Rénovation et chauffage, module d'information sur l'assainissement énergétique des bâtiments et le chauffage