Aller au contenu

Format imprimable

Investir pour économiser l’électricité

Quand on choisit un appareil,
on choisit aussi sa facture d'électricité

ver luisant, Étiquette-énergie et labels

Les meilleures opportunités pour réduire sa facture d'électricité se présentent au moment de remplacer les engins les plus gourmands en énergie: frigo, congélateur, four, cuisinière, lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, lampe halogène de salon...

L’étiquette-énergie figure sur le gros électroménager, les lampes d'éclairage et les téléviseurs. Elle fournit de précieuses indications pour comparer des produits similaires. Ceux qui utilisent le mieux l'électricité par rapport au service rendu sont classés dans la catégorie A. Les moins efficaces descendent ensuite dans le classement au fil de l'alphabet, passant progressivement du vert au rouge: A B C D E F G

Lors de l'introduction de l'étiquette dans les années 1990, on n'avait pas imaginé que les fabricants puissent faire de tels progrès. C'est la raison pour laquelle ont été introduites par la suite de nouvelles catégories "plus vertes que vert", dénommée A+, puis A++, puis A+++. Aujourd'hui, un frigo classé A n'est donc plus – et de loin – dans la meilleure catégorie.
étiquette-énergie

Ne pas confondre efficacité et consommation

étiquette-EnergieSi la lettre de l'alphabet permet de comparer des appareils électroménagers de même taille, c'est plus bas sur l'étiquette qu'on verra ce qu'ils utilisent vraiment comme énergie. La consommation est donnée en kilowattheures (kWh) par 24h pour les frigos et les congélateurs, et par cycle (programme standard) pour les lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge et four. Ainsi, on peut constater qu'un grand frigo très bien classé peut consommer davantage qu'un plus petit moins bien classé.

Il en va de même pour les ampoules: c'est la puissance, donnée en watts (W), qui détermine l'électricité consommée lorsqu'elles sont en fonction. Une petite ampoule ordinaire de 25 watts (classée "G" et désormais interdite à la vente) ne consomme pas plus qu'une ampoule fluocompacte ou led de 25 watts (classée "A"), mais son très faible rendement lui fait produire cinq fois moins de lumière.

Lorsqu'on achète une ampoule, le choix est facile car les indications de consommation figurent sur l'emballage. Mais lorsqu'on achète un luminaire complet, telle une lampe de salon, cette information fait bien souvent défaut. Il faut alors se renseigner sur le nombre de watts qu'elle tirera une fois installée chez vous. Si le vendeur l'ignore, regarder les watts sur les ampoules et faire la somme.

Ainsi, avant de se décider pour un achat, on aura intérêt à bien cibler ses besoins. Un frigo trop grand, même s'il est efficace, finira par gaspiller de l'électricité sur la durée parce qu'une bonne partie du volume qu'il refroidit n'est pas utilisé. On se posera aussi la question: "Cet appareil est-il vraiment nécessaire?", surtout s'il est très gourmand en énergie comme le sont les climatiseurs, les radiateurs électriques ou les aquariums.

Ne pas confondre basse tension et basse consommation

Ce sont aussi les watts qu'il faut considérer lorsqu'on achète de l'éclairage dit "basse tension", car c'est ce qui détermine l'énergie électrique utilisée. Parce qu'elles fonctionnent avec une tension de 12 ou 24 volts, plus basse que celle de la prise (230 volts), les lampes "basse tension" ont besoin d'un transformateur. Or, ce transformateur consomme lui aussi de l'énergie. Si on fait ce choix, il faut bien s'assurer à l'achat que le transformateur ne reste pas sous tension lorsqu'on éteint la lampe – ce qui entraînerait une consommation cachée.

Les autres labels énergétiques

EnegyStarLe label Energy Star, créé aux USA en 1992, a été introduit en 2002 dans l'Union européenne et en 2009 en Suisse. Il garantit l'efficacité de l'appareil et sa faible consommation en mode "veille" ou lorsqu'on l'a éteint avec son bouton "off". Aujourd'hui, la plupart des produits en vente sur le marché doivent satisfaire à cette condition et consommer moins de 1 watt lorsqu'ils ne fonctionnent pas.
Energy Star

LabelEn Suisse, le label Energy a été utilisé uniquement pour les robinets et autres dispositifs sanitaires qui permettent de ne pas gaspiller l'eau chaude. Il est désormais remplacé par l'étiquette-Énergie (les meilleurs dispositifs sont classés A). Si on chauffe son eau sanitaire avec un chauffe-eau électrique, c'est aussi la bonne voie pour faire baisser sa facture.
Dispositifs sanitaires économes

Les dispositifs pour mesurer l'électricité et couper les appareils

Les constructeurs des grandes marques ont fait de réels progrès pour diminuer fortement la consommation électrique de leurs appareils lorsqu'ils sont en veille (stand-by) ou éteints. Mais il y a de fortes chances qu'on possède chez soi plusieurs engins qui tirent perpétuellement de l'électricité sans qu'on en ait conscience (consommation cachée). C'est le cas de la plupart des chaînes-hi-fi, ordinateurs, écrans, postes de radio, etc. qui ont déjà quelques années. Les plus susceptibles de voler ainsi de l'électricité sont ceux qui ne sont pas équipés d'un interrupteur mécanique costaud (celui qu'on enfonce et qui fait "clic"), mais d'une touche à effleurer ou facile à presser. Pour découvrir cette consommation cachée, il faut utiliser un appareil de mesure spécial: le wattmètre. Mais dans le doute, on s'équipera de dispositifs de coupure qui évitent de devoir à chaque fois retirer les fiches des appareils pour être sûr qu'ils ne consomment pas d'électricité en cachette...

MultipriseLe marché s'est enrichi de toutes sortes de modèles utiles. En plus de la désormais classique barrette multi-prises munie d'un interrupteur, il existe des modèles "maître-esclaves": on y branche son ordinateur (le maître) et tous les périphériques (écran, disque dur externe, scanner, etc.) Lorsqu'on éteint l'ordinateur, la barrette le détecte et débranche l'ensemble. Il existe des systèmes similaires pour l'ensemble TV-video-décodeur ou la chaîne Hi-Fi. Ce genre d'interrupteurs intelligents ne réduisent cependant pas la consommation à zéro, mais elle tombe à environ un watt.
Topten.ch, voir sous "Bureau" > "Stop stand-by"