Aller au contenu

Investir pour économiser l’eau

ver luisant et robinet d'art

Choisir le bon débit
et le bon volume

Pour économiser l'eau et l'énergie investie à la chauffer, il faut faire attention au choix de ses robinets, de ses installations sanitaires, et des deux gros consommateurs que sont le lave-vaisselle et le lave-linge. Si on a le devoir d'entretenir une pelouse, on veillera aussi à bien choisir sa tondeuse...

 

Dispositifs sanitaires économes

Label EnergyLe marché offre toute une série de robinets et autres dispositifs sanitaires qui permettent de diminuer la consommation d'eau chaude, sans que les utilisateurs perdent en confort. Certains doivent être installés par un professionnel, mais d'autres sont faciles à poser. On les repérera dans le commerce ou sur les catalogues à la nouvelle étiquette-Énergie qui a remplacé le label Energy (les meilleurs dispositifs sont classés A).
Robinets et autres dispositifs sanitaires économes

Robinets-mitigeurs économes

Un robinet-mitigeur possède un levier qui sert à doser les eaux chaude et froide, ainsi que le débit. En théorie, il permet de ne pas gaspiller l'eau chaude, puisqu'on évite les tâtonnements du réglage des installations à deux robinets. Dans la pratique, la plupart des utilisateurs lèvent machinalement le levier à fond sans regarder sa position: ils tirent non seulement trop d'eau, mais utilisent aussi de l'eau chaude sans s'en rendre compte lorsque l'ouverture du robinet est brève.

Robinet-mitigeurLes robinets-mitigeurs économes peuvent intégrer une ou plusieurs caractéristiques astucieuses qui font baisser la consommation d'eau chaude de 30% :

  • Leur levier devient plus dur à lever lorsqu'un certain débit est atteint, si bien que le geste machinal d'ouverture ne les ouvre pas à fond.
  • Lorsqu'on tourne le levier sur eau chaude, une résistance apparaît qui se renforce avec la chaleur de l'eau: l'utilisateur sait où il en est avant que l'eau devienne tiède au robinet.
  • La position "froide" du levier est située en face de l'utilisateur, au lieu d'être à sa droite.
  • Le débit est limité à moins de 6 litres par minute, quelle que soit la pression de l'eau dans le réseau.

Mitigeurs thermostatiques économes

Sur ce genre de robinet mélangeur destiné plus particulièrement à la douche, on choisit la température en tournant un bouton gradué. Le robinet procède lui-même au mélange par un dispositif mécanique sensible à la température. Certains modèles possèdent un cran de blocage, pour éviter d'aller machinalement vers de trop hautes températures.

Pommeaux de douche économes

Pommeau de doucheFaciles à changer soi-même, ces pommeaux de douche intègrent plusieurs astuces techniques pour maîtriser le débit d'eau, tout en formant un panache d'eau agréable. Ils débitent moins de 12 litres par minute: une douche de cinq minutes utilise ainsi moins de 60 litres d'eau – le quart d'un bain.

Compteur d'eau et d'énergie pour la douche

Compteur d'énergie sur la doucheFacile à installer entre le pommeau et le tuyau de la douche, ce type de compteur fonctionne avec une mini-turbine actionnée par la force de l'eau (sans piles, donc). Doté d'un capteur de température, il mesure non seulement la quantité d'eau utilisée mais aussi l'énergie totale qu'il a fallu pour chauffer l'eau. Certains modèles présentent des animations pour les enfants, d'autres envoient leurs informations par wifi sur smartphone afin qu'on puisse suivre sa consommation d'eau et d'énergie au fil des jours. Parce que ce compteur permet aux utilisateurs de la douche de prendre directement conscience de leur impact sur l'environnement, il les aide à adopter les bonnes pratiques qui économisent l'eau et l'énergie. On peut d'ailleurs mesurer directement l'effet d'un pommeau de douche économe (voir ci-dessus).

Compteur d'énergie de douche Amphiro

Réducteurs de débit et de pression économes

Robinet avec limiteur de débit À la sortie du robinet, le jet d’eau peut être très puissant et gicler de travers. Ou, au contraire, il peut être faible si la pression est insuffisante, comme c’est le cas parfois dans les étages supérieurs d’un immeuble. Voilà pourquoi on équipe l’extrémité des robinets d’un brise-jet, une sorte de grille plus ou moins élaborée, qui a pour but d’ordonner le jet et de lui donner de l’ampleur en mélangeant l’eau avec de l’air.

Il existe sur le marché divers embouts de robinet à poser soi-même, visant à corriger la forme et/ou le débit du jet. Certains agissent uniquement en freinant le débit, d'autres ne laissent pas sortir l'eau au-delà d'une pression définie, quelle que soit la pression d'arrivée d'eau dans le tuyau. Certains modèles s'installent non pas au bout du robinet, mais avant le robinet (ils doivent être posés par un installateur). L'économie d'eau chaude peut atteindre 50%, sans que l'utilisateur perde en confort.

Si on veut acheter un nouvel embout pour un robinet, ne pas oublier de prendre l'ancien au magasin afin de choisir le bon diamètre.
AquaClic

Limiteur de volume de la chasse des WC

Stop-chasse pour WCLors de l'installation d'une nouvelle chasse, opter pour un modèle à deux flux (deux boutons) pour adapter le volume d'eau à ce qu'on a laissé dans la cuvette.

Pour limiter le volume d'eau d'une ancienne chasse, le marché propose différentes formules (voir menu Interactif). Simple et efficace: le petit cylindre de métal qui alourdit le dispositif de coupure d'eau (cloche). Lorsqu'on tire la chasse (ou qu'on appuie sur son bouton), la cloche redescend rapidement – ce qui empêche la chasse de se vider complètement. La chasse garde cependant toute sa puissance, mais l'utilisateur doit prendre l'habitude de maintenir la tirette en l'air (ou d'appuyer plus longtemps sur le bouton) s'il a besoin de toute l'eau.
AquaClic

Le bon volume pour la baignoire

Ver luisant dans la baignoireAu moment de remplacer une baignoire, ou d'en choisir une nouvelle, bien se renseigner sur le volume d'eau nécessaire pour un bain. Une grande baignoire exigera beaucoup d'eau, même si on fait attention de ne pas la remplir trop haut. Pour limiter la quantité d'eau nécessaire, certains modèle épousent la forme du corps en étant plus étroit au niveau des jambes, ou en réhaussant le siège.

Penser aussi à l'isolation de la baignoire: l'eau refroidit moins vite et on en profite plus longtemps sans avoir à remettre de l'eau chaude.

Lave vaisselle et lave-linge

étiquette_EnergieLorsqu'on doit acquérir ou remplacer un lave-vaisselle ou un lave-linge, on a tout intérêt à consulter l'étiquette-Énergie qui doit obligatoirement figurer sur les appareils en vente. En effet, en plus d'indiquer la consommation électrique, elle fournit des informations sur la consommation d’eau. Entre deux modèles, la différence peut être très importante: les meilleurs lave-vaisselle peuvent utiliser seulement dix litres par lavage, alors que d'autres ont besoin de trois à cinq fois cette quantité pour faire le même travail. www.topten.ch

Tondeuse à gazon avec "mulching"

tondeuseIl peut paraître bizarre de trouver ici des conseils pour une tondeuse plutôt que pour un système d'arrosage. En fait, la manière de tondre l'herbe a une très grande influence sur les besoins en eau de la pelouse. Lors de l'achat d'une tondeuse, on envisagera un modèle qui permet le "mulching": la tondeuse est munie de deux lames (ou d'une lame-double) qui hâche les brins d'herbe en menu brindilles avant de les plaquer au sol par effet "ventilateur".

Le sol est ainsi constamment enrichi en matière végétale: il ne s'appauvrit pas en humus et conserve (ou retrouve) sa capacité à garder l'eau. On veillera aussi à ce que la machine puisse tondre au-dessus de 6,5 cm. C'est la hauteur minimale de l'herbe recommandée pour maintenir le sol à l'ombre, favoriser le développement des racines (et limiter les "mauvaises" herbes) – la pelouse aura besoin de moins d'eau.