Aller au contenu

Économiser l’eau sans investir

ver luisant sur robinet

C’est pas cool de laisser couler

En imaginant tout ce qu’il a fallu pour amener l’eau au robinet et tout ce qu’il faudra encore pour la traiter dans une station d’épuration après sa disparition dans le trou de l’évier, on devrait logiquement acquérir le réflexe de ne pas la laisser couler pour rien – surtout s’il s’agit d’eau chaude qui exige un surplus d’énergie. Il y a ainsi au quotidien beaucoup de bonnes pratiques à appliquer ça et là pour ne pas gaspiller l’eau.

Au lavabo de la salle de bains

Si le robinet possède un levier tournant (mitigeur), prendre l’habitude de placer ce levier à droite quand on le referme. On évitera ainsi de soutirer inutilement de l’eau chaude la prochaine fois qu’on relèvera machinalement le levier. Bien souvent en effet, lorsqu’on a juste besoin de se rincer les mains, on tire de l’eau chaude sans s’en rendre compte, puisqu’on referme le robinet avant qu’elle ait parcouru toute la tuyauterie pour arriver. L’eau chaude montée dans le tuyau va alors refroidir sans avoir été utilisée, et la chaudière va devoir en réchauffer une même quantité.

Lavabo

Autres habitudes à prendre: fermer le robinet pendant qu’on se brosse les dents pour ne pas perdre 5 litres d’eau à chaque minute; ne pas laisser couler le robinet pendant tout le temps du rasage avec une lame, verser plutôt un peu d’eau au fond du lavabo pour rincer la lame.

S’assurer que le robinet soit bien refermé: une goutte qui tombe à chaque seconde, c’est 18 litres de gaspillés par jour, soit 6500 litres sur l’année – de quoi prendre une centaine de douches, si c’est de l’eau chaude qui fuit.

Devant la baignoire

Baignoire

Préférer la douche au bain, à condition qu’elle ne s’éternise pas: passer 10 minutes sous la douche consomme généralement davantage d’eau qu’un bain. Si on est un inconditionnel du bain, chercher à en réduire le volume. À l’aide de la chaîne du bouchon, ou en se situant par rapport à l’évacuation du trop-plein, repérer à quel niveau minimum on peut aller, afin de mettre le prochain bain au même niveau.

Face à la chasse d’eau

W.C.

Les petits "pipis" n’ont pas besoin du contenu de toute la chasse. Si la chasse a des boutons séparés (grand flux et petit flux), s’assurer que toutes les personnes qui l’utilisent ont bien compris leur usage; on peut aussi mieux signaler leur fonction en apposant dans les WC un petit message de rappel.

Si la chasse n’a qu’un seul levier ou bouton, voir s’il est possible d’interrompre le flux en le relevant. On peut aussi diminuer la quantité d’eau de la chasse en rajoutant un volume mort dans le réservoir, ou alourdir le dispositif de fermeture (cloche) pour que le levier s’abaisse plus rapidement si on ne le maintient pas tiré (voir menu interactif).

Repérer les fuites: une chasse d’eau peut fuir pendant des années sans qu’on s’en aperçoive, et laisser perdre ainsi des centaines de litres d’eau potable par jour. Pour détecter une fuite, sécher le haut de la cuvette, puis plaquer une (ou plusieurs) feuille de papier de toilette au niveau de l’entrée d’eau dans la cuvette. On verra rapidement si le papier se mouille...

Face au lave-linge

Lave-linge

Penser à utiliser la fonction "éco" si elle est disponible sur la machine: le programme dure souvent plus longtemps, mais utilise moins d’eau et moins d’électricité. Ne pas confondre le mode "éco" avec le programme rapide (ou express) qui permet de faire la lessive plus rapidement, mais au prix d’une dépense plus grande d’électricité.

Si le linge est normalement sale, éviter le prélavage. Faire tourner la machine seulement lorsqu’elle est pleine, et éviter de laver des vêtements peu portés – il suffit souvent de les placer sur un cintre et de les aérer.

Devant l’évier de la cuisine

Evier de la cuisine

Si le robinet est un mitigeur (avec levier), prendre l’habitude de le mettre sur la droite en l’abaissant pour éviter de tirer de l’eau chaude inutilement lorsqu’on le relèvera.

Pour laver la salade ou d’autres légumes, utiliser un saladier ou le bac de l’essoreur, plutôt que de remplir tout l’évier d’eau.

Face au lave-vaisselle

Lave-vaisselle

Utiliser la fonction "éco" si elle existe. Elle utilise peu d’eau et peu d’électricité, mais dure souvent plus longtemps car la machine prend du temps pour élever la température de l’eau par petits coups de chauffage. Ne pas confondre la fonction "éco" avec le programme "rapide" ou "express" qui va plus vite mais au prix d’une plus grande dépense d’énergie. Faire tourner la machine seulement lorsqu’elle est pleine.

Éviter de rincer la vaisselle sous le robinet avant de la mettre en machine; si on le fait parce que le lave-vaisselle fait mal son travail sans cette opération, regarder du côté du filtre et des bras d’arrosage pour les déboucher et les décrasser (les orifices de sortie d’eau peuvent être obstrués par du papier d’étiquettes de pots de confiture, des graines, etc.)

Dans le jardin

Robiner de jardin

Éviter d’arroser la pelouse aux heures de soleil, pour ne pas perdre de l’eau par évaporation. Éviter de tondre trop court: des brins d’herbe coupés à moins de 3 cm portent peu d’ombre au sol – ce qui facilite l’assèchement du terrain. Or, plus on arrose et moins l’herbe produit de racines pour aller chercher l’eau... Une tonte entre 6 et 8 cm produit une pelouse plus résistante et plus dense; elle met la terre à l’ombre et lui permet de conserver sa fraîcheur, ce qui rend le terrain plus agréable à vivre durant les chaleurs d’été et nécessite beaucoup moins d’eau.

Si la tondeuse peut opérer en mode "mulching" (broyage de l’herbe et projection des brindilles au sol), favoriser ce mode de tonte qui rend de l’humidité au terrain et qui évite de l’appauvrir en humus.

Ne pas laisser s’évaporer inutilement l’eau de la piscine: pensez à la bâcher dès qu’on ne l’utilise pas. Bien suivre les recommandations d’entretien pour éviter que l’eau "tourne" et qu’il faille la remplacer.