Aller au contenu

Ce qui va (encore) à la poubelle

Papier et carton souillés Emballage en plastique Enveloppe pour photos
Briques de jus de fruit (ou de lait) Bouteille de vinaigre ou d'huile Le pot de yoghourt
Chiffon souillé et vieille basket Déchets composites
Vaisselle cassée Ampoule ordinaire
Litière du chat

On recycle (et on jette !) toujours plus

Cette poubelle ne contient que des déchets qui n’ont pas (encore) de filière de recyclage bien établie.

En triant environ la moitié de leurs déchets, les habitants de Suisse sont champions du recyclage. Mais ils sont aussi sur le podium pour la production de déchets – en moyenne plus de 700 kg de déchets urbains par habitant, si on prend tous les déchets en compte (ménages et entreprises).

Les déchets urbains sont pour la plupart brûlés dans des usines d’incinération. Le plus souvent, la chaleur de l’incinération sert à chauffer des bâtiments et à produire de la vapeur pour faire tourner des générateurs d’électricité.

On peut diminuer la quantité de déchets en évitant les articles sur-emballés et en préférant les produits dont l’emballage est rechargeable ou recyclable.

Touchez la poubelle (un peu partout).

 

Papier et carton souillés

S’ils sont propres, tous les papiers et cartons d’emballage peuvent être récupérés avec le vieux papier. Sauf les emballages de produits congelés, car ils sont recouverts d’un produit qui les rend imperméables à l’eau (paraffine). Ils ne peuvent donc pas être hydratés pour former de la pâte à papier.

Emballage en plastique

En Suisse, on demande au public de trier séparément le PET (polyéthylène téréphtalate) des bouteilles de boisson uniquement, et le PE (polyéthylène) des bouteilles de produits laitiers. Dans certaines communes, les autres plastiques du ménage sont récupérés séparément: ils seront transformés en granulés pour la fabrication de nouveaux matériaux. Si cette récupération n’existe pas encore dans votre commune, mettre ces plastiques à la poubelle.

Enveloppe pour photos

Malgré les apparences, ces enveloppes sont le plus souvent en plastique. Et le plastique est très malvenu dans le papier et le carton de récupération, car il nuit au recyclage.

Briques de jus de fruit (ou de lait)

Il n’y a pas que du carton dans ce genre d’emballage, mais aussi des couches de plastique, de cire et parfois d’aluminium. En conséquences, il ne faut pas les mettre au vieux papier.

Bouteille de vinaigre ou d’huile

Ces bouteilles ne sont pas en PET et ne doivent pas être déposées dans les containers de récupération. Elles nuisent au recyclage du PET, notamment à cause des restes d’huile et de vinaigre.

Le pot de yoghourt

Généralement en plastique, la place du pot de yoghourt est dans la poubelle. Néanmoins, certains produits présentent un habillage amovible en carton qui peut se glisser avec les vieux papier. Le couvercle, s’il est en aluminium, se recycle, permettant d’économiser de l’énergie lors de la fabrication de nouveaux objets en alu.

Chiffon souillé et vieille basket

Les textiles, les vêtement et les chaussures en bon état peuvent être déposés dans des containers de récupération. Ils seront ensuite retriés (généralement par des associations) et pourront resservir. Mais s’ils sont usés ou souillés, leur place est dans la poubelle.

Déchets composites

Lorsque plusieurs matériaux sont étroitement mêlés pour constituer un objet, on parle de "déchet composite". Ce mélange empêche pour l’instant leur recyclage.

Vaisselle cassée

Les objets en porcelaine nuisent au bon recyclage du verre. Idéalement, il faudrait les déposer dans une benne de matériaux inertes, car ils ne brûlent pas. Il en va de même pour les vitres cassées et les miroirs qui ne doivent pas être mis au recyclage du verre à cause des traces de mastic et des couches réfléchissante ou filtrantes. Ne pas oublier que les éclats de verre peuvent blesser les personnes qui évacuent votre poubelle!

Ampoule ordinaire

Composée de métaux et de verre, elle peut aller sans problème à la poubelle – contrairement aux ampoules fluocompactes, aux tubes lumineux et aux leds qui contiennent de l’électronique, des gaz et des poudres fluorescentes toxiques.

Litière du chat

À la poubelle et surtout pas dans les WC: les grains se déposent dans les canalisations et les bouchent. La plupart des installations de compostage préfèrent ne pas les recevoir non plus (pour des raisons techniques).