fbpx Aller au contenu

Animation : grande déchetterie

Grande déchetterie

L’organisation d’une grande déchetterie – Touchez les légendes et les numéros!

?
Grande déchetterie Animation-1: Bouton qui lance une animation. Infobulle-1: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-2: Bouton qui lance une animation. Infobulle-2: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-3: Bouton qui lance une animation. Infobulle-3: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-4: Bouton qui lance une animation. Infobulle-4: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-5: Bouton qui lance une animation. Infobulle-5: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-6: Bouton qui lance une animation. Infobulle-6: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-7: Bouton qui lance une animation. Infobulle-7: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-8: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-9: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-10: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-11: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-12: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-13: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-14: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-15: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-16: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-17: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-18: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-19: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-20: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-21: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle.
1. PILES et ACCUS • Ils contiennent des métaux lourds et des substances dangereuses pour les êtres vivants. Ces polluants ne disparaissent pas lorsqu’ils sont brûlés dans une usine d’incinération. Voilà pourquoi il faut les envoyer dans une usine spéciale qui en extraira notamment les métaux.
2. DÉCHETS SPÉCIAUX MÉNAGERS • Ce sont des objets ou des produits qui peuvent nuire à la santé ou à l’environnement. On a l’obligation de les ramener soit dans une déchetterie, soit dans un point de vente. On dépose les produits liquides dans leur emballage d’origine fermé, sans jamais les mélanger!
3. ALUMINIUM • Il faut énormément d’énergie pour fabriquer de l’aluminium à partir de minerai de bauxite (qui n’existe pas en Suisse). Récupérer les emballages en aluminium permet de fabriquer de nouveaux emballages en économisant 95% d’énergie. Dans ce container, on met uniquement des emballages munis du logo ALU. L’aluminium est parfois collecté avec les boîtes de conserve en fer blanc.
4. BOUTEILLES en PET • Dans ce conteneur, on met seulement des bouteilles de BOISSON en PET (polyéthylène téréphtalate). Elles portent d’ailleurs un logo particulier. Il ne faut pas y mettre des bouteilles d’huile, de vinaigre ou autre récipient en plastique, car le but est d’obtenir un PET impeccable pour refabriquer des bouteilles de boisson neuves. Ceci dit, le PET recyclé peut aussi servir à fabriquer des vêtements, des textiles, des emballages etc.
5. VERRE • En Suisse, la plus grande partie du verre neuf est fabriqué à partir de verre récupéré. Ici, il y un conteneur pour le verre transparent et un autre pour les verres colorés. On y met des bouteilles de boisson, des bocaux de confiture et de conserve... sans bouchon ni couvercle. Il ne faut pas y jeter de récipients en porcelaine, ni des vitres, ni des miroirs. Le verre récupéré peut aussi servir à fabriquer de la laine de verre pour isoler les bâtiments.
6. PAPIER • Il peut être collecté seul (pour refabriquer du papier) ou en mélange avec le carton (pour fabriquer du carton). Le conteneur de papier avale les journaux, les magazines, les pages de livre sans la reliure, les lettres, les feuilles de l’imprimante, et les enveloppes (avec ou sans fenêtre). Ne pas y mettre des feuilles en plastique.
7. DÉCHETS VERTS (DÉCHETS DE CUISINE) • Souvent, la déchetterie récupère uniquement les déchets de jardin (branches taillées, feuilles, herbe coupée). Les déchets de cuisine, qui fermentent vite, sont plutôt collectés au porte à porte avec les poubelles ou dans certains écopoints de quartier, puis amenés directement sur un site de compostage.
BOUTEILLES en PE • À ne pas confondre avec le PET, le PE (polyéthylène) est le plastique blanc des bouteilles de lait, de crème, de boissons au yogourt, etc. Ces déchets ne doivent donc être mis avec le PET, car les deux plastiques se mélangent mal lors du recyclage.
HABITS et TEXTILES: Les vieux habits, le linge de maison et les chaussures peuvent servir à d’autres personnes – à condition d’être en bon état. Sinon, ils sont transformés en chiffons. Pour qu’un vêtement puisse être réutilisé, il faut qu’il soit propre et emballé dans un sac plastique fermé avant sa mise dans le conteneur.
CAPSULES de CAFÉ en ALU • Dans ce conteneur, on met uniquement les capsules de café en aluminium, et pas celles en plastique. Elles seront acheminées dans une usine qui sépare l’aluminium (recyclage du métal) du marc de café (compostage).
VIEILLES HUILES • Les huiles et les graisses alimentaires (d’origine végétale ou animale) et les huiles de moteur (tirées du pétrole) sont parfois récoltées ensemble, parfois séparément. Les huiles de moteur font partie des déchets spéciaux qu’on a l’obligation de ramener dans un garage, un point de vente, ou une déchetterie.
ORDINATEURS et ÉCRANS • Ils sont généralement démontés à la main pour en extraire les éléments toxiques et les métaux précieux. Les carcasses en plastique peuvent être refondues pour fabriquer d’autres pièces en plastique.
APPAREILS ÉLECTRIQUES et ÉLECTRONIQUES • Aucun appareil, même les tout petits, ne doit aller à la poubelle. Certains seront démontés à la main pour en extraire les éléments toxiques et les métaux précieux. Et les autres passeront dans la broyeuse puis la trieuse. Les métaux récupérés sont réintroduits dans le cycle des matériaux.
GROS APPAREILS ÉLECTROMÉNAGERS • Tout commerce qui vend ce type d’appareils est tenu de reprendre gratuitement un appareil usagé – même si on ne l’a pas acheté là, et même si on n’achète rien de neuf. On peut aussi déposer gratuitement son vieil appareil dans la plupart des grandes déchetteries.
TRANSPORT ÉCOLOGIQUE? • Recycler ses déchets, c’est très bien. Mais c’est encore mieux si on limite ses trajets en voiture pour aller à la déchetterie. On peut, par exemple, s’organiser entre voisins pour minimiser les déplacements.
CARTON • On met dans cette benne les emballages en carton, les plaques de carton ondulé, le papier d’emballage, les boîtes en carton pour les œufs, les cagettes en carton pour fruits et légumes, etc. Par contre, on met à la poubelle les cartons plastifiés ou métallisés, et les cabas de supermarché (ils sont imbibés de cire pour être imperméables, ce qui empêche leur recyclage).
ENCOMBRANTS INCINÉRABLES • On met dans cette benne les déchets qui peuvent brûler et qui sont trop volumineux pour entrer dans un sac-poubelle de 110 litres: matelas, moquettes, meubles… Ils seront broyés, puis brûlés dans une usine d’incinération.
BOIS • Les déchets de bois sont généralement contaminés par de la peinture, des clous, des vis, de la colle et des produits chimiques contre la moisissure et l’incendie. Certains morceaux peuvent être récupérés pour fabriquer d’autres objets (des palettes de transport, par exemple). Le reste est haché, puis brûlé dans une installation qui évite de polluer l’air: une usine d’incinération ou une cimenterie.
FERRAILLE • On met dans cette benne tous les déchets métalliques, qu’ils soient ferreux (acier, fonte) ou non ferreux (cuivre, étain, zinc, laiton, aluminium). Cependant, les emballages en aluminium et les boîtes de conserve en fer blanc vont dans des conteneurs particuliers.
MATÉRIAUX INERTES • Ce sont des déchets qui ne brûlent pas et ne se décomposent pas: pot pour plante, carrelage cassé, vieux ciment, briques, cailloux, vitre brisée, morceau de béton ou de plâtre. Dans cette benne, on met aussi les miroirs et la vaisselle cassée. Ces déchets seront entreposés dans une décharge contrôlée.
QUELS PLASTIQUES? • En Suisse, la récupération des déchets de plastique est en pleine évolution. Certaines déchetteries recueillent uniquement les bouteilles de BOISSON en PET et, éventuellement, les bouteilles de lait et de crème en PE. Mais d’autres prennent aussi les flacons en plastique qui ont contenu des produits de lavage, du gel douche, de l’huile, du vinaigre, de l’engrais, etc.