fbpx Aller au contenu

Animation : Usine de méthanisation et de compostage

Usine de méthanisation et de compostage

Le fonctionnement d'une usine de méthanisation et de compostage – Touchez les légendes et les numéros!

?
Usine de méthanisation et de compostage Animation-1: Bouton qui lance une animation. Infobulle-1: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-2: Bouton qui lance une animation. Infobulle-2: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-3: Bouton qui lance une animation. Infobulle-3: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-4: Bouton qui lance une animation. Infobulle-4: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-5: Bouton qui lance une animation. Infobulle-5: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-6: Bouton qui lance une animation. Infobulle-6: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-7: Bouton qui lance une animation. Infobulle-7: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Animation-8: Bouton qui lance une animation. Infobulle-8: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-9: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-10: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle. Infobulle-11: Icône-phylactère qui ouvre une infobulle.
1. Les déchets récoltés pour le compostage sont de deux sortes: les DÉCHETS DE JARDIN (branches coupées, herbe tondue, feuilles, etc.) et les DÉCHETS DE CUISINE (épluchures de fruits et de légumes, restes de repas, marc de café, etc.)
2. Les déchets de jardin (plutôt secs) et les déchets de cuisine (très humides) sont versés dans la broyeuse, puis conduits dans le gros digesteur. Les deux types de déchets sont dosés pour composer un mélange riche et humide qui pourra bien fermenter.
3. Le gros digesteur (système Kompogas) brasse la matière organique qui met environ 20 jours à le traverser. Comme il n'y a pas d'air dans le digesteur, les déchets fermentent et dégagent du biogaz (un mélange de méthane et de CO2).
4. Le BIOGAZ, produit par la fermentation des déchets, est utilisé de deux façons. 1: Il est brûlé dans un moteur-générateur qui produit de l'électricité et de la chaleur pour le chauffage à distance des bâtiments. 2. Il est traité, avant d'être injecté dans la conduite de gaz naturel (un gaz fossile extrait du sous-sol).
5. Le résidu de la digestion est récupéré, puis pressé. Le jus de presse est vendu aux agriculteurs pour servir d'engrais. La matière essorée est transérée dans la halle de compostage (voir point 6).
6. À droite: La matière sortie du digesteur est mise en tas, afin qu'elle se transforme en compost sous l'action des champignons, des bactéries, des vers et des minuscules animaux du sol. On déplace les tas au fur et à mesure de leur mûrissement. À gauche: La même opération est menée avec les déchets des parcs et jardins, qui ont été broyés mais qui ne sont pas passés par le digesteur. Le compostage dure plusieurs semaines.
7. Les deux types de compost sont dosés et mélangés, puis passés au tamisage. En jouant sur les mélanges, l'usine peut produire des composts de diverses qualités pour l'agriculture et le jardinage.
8. Les aliments de la ferme sont produits grâce à la fertilité du sol. Pour maintenir cette précieuse fertilité, il faut rendre au sol de la matière organique et des engrais – autrement dit: du compost!
Si on a un jardin, on peut réaliser le compostage dans un coin du terrain: ça évite des transports en véhicule à moteur pour amener les déchets à l'usine de compostage... et aussi pour aller chercher du compost en jardinerie!
Contrairement à ce que son nom laisse croire, le GAZ NATUREL n'est pas bon pour la nature: il n'est pas renouvelable, et son extraction du sous-sol et sa combustion émettent des gaz à effet de serre (méthane et CO2) qui réchauffent le climat de la Terre. Le BIOGAZ, par contre, est un combustible renouvelable qui agit peu sur le climat.
À puissance et à technologie égales, un véhicule avec un moteur à gaz produit moins de CO2 et de pollution qu'un véhicule avec un moteur à essence. Plus la part de biogaz est élevée, et moins le véhicule agit négativement sur le climat de la Terre.