Aller au contenu

Four à micro-ondes

menu

Four à micro-ondes

Casserolle et fourchette

Une cuisson économe

La cuisson dans un four à micro-ondes utilise moins d'électricité que la cuisson en casserole sur cuisinière, et beaucoup moins que dans un four traditionnel. Elle dégage donc moins de chaleur dans la cuisine, ce qui est un atout lorsqu'il fait déjà chaud. Mais il faudrait éviter les modèles (hélas nombreux) dont l'éclairage du four reste allumé tant que la porte est ouverte: le four peut soutirer 25 W pendant des heures – voire des jours – sans qu'on s'en rende compte.

Pour la cuisson aux micro-ondes, l'idéal est d'utiliser un plat en verre, muni d'un couvercle également en verre (du genre Pyrex).

Touchez les objets pour découvrir 8 conseils utiles.

 

Bien couvrir

Pour éviter de salir le four, il est souhaitable de couvrir l'assiette qu'on cherche à réchauffer, par exemple au moyen d'une cloche spéciale en plastique dur munie d'un trou (disponible dans le commerce et souvent vendue avec l'appareil).

Faible puissance

On ne gagne rien à utiliser la plus forte puissance. Certes, cela va plus vite, mais une cuisson à puissance moyenne (400-650 watts) permet à la chaleur de se répartir lentement, de cuire ou de chauffer de manière homogène sans désécher les aliments, et de préserver leurs vitamines et leurs acides gras essentiels.

Patience... et prévoyance

Quand le four a sonné, avant de saisir le plat chaud, le laisser cinq minutes dans le four arrêté – porte fermée – afin que la chaleur s'égalise.

Lorsqu'on congèle des aliments qui devront ensuite être dégelés, cuits ou réchauffés aux micro-ondes, il vaut mieux les étaler au maximum dans un récipient assez large et plat. Ils se congèleront, se dégèleront et se réchaufferont mieux et plus vite que s'ils forment un tas.

Aussi pour la grande cuisine

Le four à micro-ondes est souvent utilisé pour son côté pratique et rapide. Mais certains plats gagnent à être cuisinés dans ce type de four. Les légumes et le poisson, par exemple, ou même le poulet, pour autant que le four soit combiné avec un grill. Il vaut la peine de consulter des livres de recettes adaptés à cette cuisson, et de lire le mode d'emploi de l'appareil qui donne souvent de bons conseils.

En comparaison avec les méthodes de cuisson conventionnelles, les vitamines hydrosolubles (C et B) sont mieux conservées par la cuisson aux micro-ondes.

Cuisiner moins gras

Le four à micro-ondes permet de cuisiner sans graisses ajoutées, ce qui est un avantage lorsqu'on désire surveiller son alimentation. Les plats de cuisson sont moins encroûtés et se lavent plus facilement.

Saler après

Pour la cuisson, utilisez moins de sel qu'à l'accoutumée. Car le sel "tire" l'eau des aliments et favorise ainsi l'évaporation, ce qui finit par durcir les aliments. Il vaut donc mieux saler après la cuisson.

Danger : métal

Les micro-ondes induisent un courant électrique dans les objets métalliques – ce qui peut provoquer des étincelles... et même un incendie!

Ne jamais utiliser non plus des récipients fermés, ou en sagex, carton ou papier – à moins que l'emballage précise que la cuisson aux micro-ondes est adaptée. C'est la pression de vapeur qui peut faire exploser un emballage. Pour la même raison, il ne faut pas cuire des oeufs avec leur coquille (explosion et long nettoyage du four garantis), mais les casser et les préparer dans des récipients spéciaux.

Une horloge de plus ?

Un four muni d'une horloge consomme de l'électricité en permanence pour alimenter son électronique. Il existe des modèles qui ne consomment pas d'énergie lorsqu'on ne s'en sert pas.