fbpx Aller au contenu

Cuisson et casseroles

truc
conseil sans couvercle avec couvercle dans un autocuiseur avec double paroi

4 façons de bouillir les patates

Sur cette cuisinière électrique se trouvent quatre casseroles où cuisent la même quantité de pommes de terre. Leur consommation d'électricité est pourtant très différente...

Touchez les casseroles!

Sur le plan des économies d'énergie, les bonnes pratiques de cuisson ont plus d'importance que le type de cuisinière. Cependant, par ordre d'efficacité énergétique, vient d'abord la plaque "à induction" qui génère un champ magnétique "froid" qui induit indirectement un échauffement de la casserole (il est préférable de s'équiper aussi de casseroles spéciales). Vient ensuite la plaque en vitro-céramique, puis la plaque électrique ordinaire. Tout comme la cuisson par induction, la cuisson au gaz permet d'ajuster instantanément la température désirée, ce qui lui donne généralement un meilleur rendement énergétique que les plaques électriques.

 

 

 

Sans couvercle

Pour maintenir 1,5 litre d'eau en ébullition, la plaque tire ici 750 watts. C'est beaucoup!

Il ne sert à rien de forcer la chaleur pour obtenir un gros bouillonnement: l'énergie supplémentaire qu'on apporte à l'eau qui frémit déjà ne va pas élever sa température, mais servir uniquement à l'évaporer.

Sur une cuisinière électrique, on gagnera toujours à éteindre la plaque quelques minutes avant la fin du temps de cuisson: la plaque a assez de chaleur pour maintenir la cuisson sans consommer d'électricité.

 

Avec couvercle

Une casserole munie d'un couvercle maintient 1,5 litre d'eau en ébullition avec moins de 200 watts – presque 4 fois moins que sans couvercle.

Tous les couvercles ne sont pas égaux: certains possèdent une meilleure isolation que d'autres. Il vaut vraiment la peine de se renseigner lorsqu'on achète ses casseroles, car on va les utiliser quotidiennement pendant de longues années.

On gagnera à cuire ses autres légumes (brocolis, choux, carottes, fenouil, etc.) non seulement avec le couvercle, mais aussi avec très peu d'eau afin de conserver leurs valeurs nutritives et bénéfiques pour la santé (antioxydants).

 

Dans un autocuiseur

0 watts: la plaque est déjà éteinte, car les patates sont presque cuites. La chaleur résiduelle de la plaque permet de terminer la cuisson sans électricité (peu importe la casserole, on peut couper la cuisinière un peu avant la fin de la cuisson).

Dans un autocuiseur (appelé aussi "marmite à pression"), la température de cuisson monte à près de 120°C, alors qu'elle reste en dessous de 100°C dans une casserole. Au total, c'est du temps gagné et 70% d'énergie de moins pour cuisiner. La cuisson se faisant à l'abri de l'air et loin de l'eau, il y a une moindre oxydation et un moindre lessivage des éléments nutritifs. Mais la chaleur plus élevée détruit davantage certaines vitamines.

 

Avec double paroi

Dans une casserole isolée par sa double paroi, la chaleur est mieux répartie, si bien que 110 watts suffisent à maintenir l'eau au seuil de l'ébullition.

Il existe des casseroles si bien isolée que la cuisson peut se prolonger en douceur loin du fourneau pendant plusieurs minutes.

En utilisant peu d'eau pour cuisiner ses légumes (qui cuisent ainsi aussi à la vapeur), on obtient des aliments qui conservent leurs vitamines tout en utilisant très peu d'énergie. Ces casseroles technologiques sont plus chères à l'achat, mais on est gagnant sur le long terme.

 

Un dessous bien plat et sec

Fond de casserole bombé

Il vaut la peine de vérifier que le dessous des casseroles et des poêles soit bien plat. Si le fond est bombé ou déformé, il n'entre pas en contact étroit avec la plaque de cuisson. Résultat: beaucoup de chaleur est gaspillée. Gaspillage aussi si le fond de la casserole est mouillé: de la vapeur se forme au contact de la plaque et reste prisonnière des reliefs, limitant la bonne diffusion de la chaleur.