fbpx Aller au contenu

Climatiseur mobile

Climatiseur mobile monobloc

Il est tentant de s’équiper d’un petit climatiseur pour rafraîchir son logement ou son lieu de travail dès que les chaleurs estivales s’installent. Mais ce genre d’appareil est peu efficace, et il participe au réchauffement du climat...

Touchez le climatiseur et la fenêtre pour découvrir 6 informations.

 

Le tuyau d’évacuation

On le voit rarement sur les publicités. Pourtant, un tuyau de 10 cm de diamètre est nécessaire pour évacuer l’air chaud. Il faut donc garder une fenêtre entrouverte pour le laisser sortir – ce qui favorise la pénétration d’air chaud depuis l’extérieur! A moins qu’on demande à un spécialiste de faire un orifice dans la vitre ou la paroi pour y poser une prise d’évacution – ce qui peut réduire l’efficacité de l’isolation durant l’hiver.

Cinq degrés suffisent

Cinq degrés de différence entre la température extérieure et une pièce climatisée suffisent à donner le sentiment de fraîcheur. Ainsi, si la météo annonce une température de 32°C, régler le thermostat sur 27°C. C’est recommandé pour ne pas gaspiller trop d’électricité, et aussi pour éviter des chauds-froids qui nuisent à la santé.

Peu efficace et bruyant

Dans une installation de climatisation fixe, le compresseur – la partie mécanique qui dégage de la chaleur – se trouve à l’extérieur du logement. Dans un climatiseur mobile (modèle "monobloc" ou modèle "split" avec boîtier de refroidissement), il est à l’intérieur du logement, ce qui explique le mauvais rendement énergétique et le bruit: entre 40 et 55 dB.

Production d’eau

Un climatiseur fonctionne comme un frigo, en comprimant et décomprimant un gaz spécial. Et comme dans un frigo, il s’ensuit de la condensation. Cette eau s’écoule dans un tiroir qu’il faut vider régulièrement. Attention de ne pas le renverser en déplaçant l’appareil...

Gourmand en électricité

Faire du froid avec un tel engin coûte cher en énergie. La plupart des modèles tirent 1000 watts ou davantage: c’est l’équivalent de cinq gros réfigérateurs. Et cela peut rajouter une centaine de francs sur la facture mensuelle d’électricité.

Attention: effet de serre !

Pour faire du froid, l’appareil possède un circuit fermé rempli d’un gaz réfrigérant qu’il faut éviter de libérer dans l’atmosphère: son pouvoir d’effet de serre est 1300 fois plus grand que celui du CO2. Il faudra s’en souvenir lorsqu’on n’utilisera plus l’appareil: oublié dans une cave, il laissera peu à peu fuir son gaz avec les années, ce qui participera au réchauffement du climat.

Si on veut se débarrasser de l’appareil, il faut le ramener dans un point de vente qui le reprendra gratuitement.