fbpx Aller au contenu

Bouilloire électrique

dose
temps
thermostat
cuisson
calcaire
mauvaise odeur
Bouilloire électrique

Chauffer de l’eau avec efficacité

Pour chauffer l’eau d’une tasse de thé ou de café, la bouilloire électrique utilise presque deux fois moins d’électricité qu’une casserole posée sur une plaque de cuisson. Elle est aussi plus efficace que le four à microondes.

Il y a quelques astuces à appliquer pour lui conserver ses avantages.

Touchez la bouilloire et les icônes.

 

Séparable de sa base

Les bouilloires qui se séparent de leur base – et donc de leur cordon électrique – sont plus pratiques que celles dont le cordon reste attaché. Lors des manipulations, il y a aussi moins de risque d’accrocher le cordon et de renverser de l’eau chaude.

Chauffer le bon volume d’eau

Lorsqu’une bouilloire possède une fenêtre ou un indicateur de niveau, cela vaut la peine de repérer la quantité d’eau exacte dont on a besoin, afin d’éviter de chauffer inutilement de l’eau – ce qui gaspille de l’électricité.

Attention de respecter le niveau d’eau minimum indiqué par le fabricant, afin que le corps de chauffe soit entièrement immergé.

 

Couper l’électricité dès que ça bout

Les différents modèles de bouilloire ne sont pas tous prompts à couper le courant lorsque l’eau commence à bouillir. Ils tardent souvent à le faire lorsqu’il y a peu d’eau à chauffer. Dès que l’eau frémit, on peut donc relever l’interrupteur à la main – et gagner ainsi jusqu’à un cinquième d’électricité.

Une bouilloire soutire entre 1000 et 1500 watts suivant les modèles, soit autant qu’une petite plaque de cuisson.

 

Avec un thermostat

Les bouilloires munies d’un thermostat réglable chauffent l’eau jusqu’à la température choisie. C’est utile lorsqu’on boit régulièrement du thé vert, qu’il vaut mieux ne pas infuser dans l’eau bouillante. Grâce au thermostat, on peut aussi se préparer un café en poudre ou une soupe instantanée non brûlants: on aura moins besoin d’attendre que la boisson refroidisse et on consomme moins d’électricité.

Utiliser la bouilloire en cuisinant

Une bouilloire électrique a un meilleur rendement qu’une casserole placée sur une plaque de cuisson, parce que le corps de chauffe est directement en contact avec l’eau. Ainsi, pour gagner du temps et économiser de l’énergie, on peut utiliser sa bouilloire électrique pour chauffer l’eau qu’on versera ensuite dans la casserole.

La bouilloire est particulièrement utile pour rajouter de l’eau de cuisson dans la casserole sans refroidir ce qui cuit.

 

Ne pas laisser le tartre s’accumuler

Le calcaire et les sels présents dans l’eau potable ont tendance à s’accumuler sur la plaque de chauffe ou sur le serpentin chauffant de la bouilloire. Plus le tartre est épais, et plus il isole le corps de chauffe, réduisant l’efficacité de la bouilloire.

Pour éviter le dépôt de tartre, on peut régulièrement frotter le fond de la bouilloire avec une brosse légère et la rincer – sans poudre abrasive, ni détergent pour ne pas la rayer. Lorsque le tartre est bien incrusté, on se servira de vinaigre blanc (verser 500 ml et laisser agir pendant une heure, sans bouillir) ou d’un détartrant adapté aux bouilloires et biodégradable (généralement, on commence par faire bouillir un demi-litre d’eau avant de verser le détartrant, puis on laisse agir au moins 20 minutes). Après le détartrage, rincer plusieurs fois la bouilloire.

Avant d’intervenir, on gagnera toujours à lire le mode d’emploi de la bouilloire et du produit détartrant.

Les bouilloires à fond plat sont plus faciles à détartrer que celles munies d’un serpentin chauffant.

Si la bouilloire dégage une mauvaise odeur

Il arrive qu’une bouilloire neuve dégage une odeur de plastique en chauffant l’eau. Cette odeur peut aussi gâcher le goût de l’eau. On peut alors appliquer la recette suivante: remplir la bouilloire d’eau; ajouter deux cuillères à café de bicarbonate de soude; faire bouillir (le bicarbonate dégage du gaz); jeter l’eau et bien rincer. Si l’odeur persiste, ne pas hésiter à ramener la bouilloire au magasin.

On gagnera toujours à bien rincer une bouilloire neuve (jeter les trois ou quatre premières eaux chauffées). En effet, certains modèles en plastique et certains modèles en acier avec couvercle en plastique peuvent contaminer l’eau avec du bisphénol-A, une substance ajoutée parfois au plastique qui peut agir comme perturbateur endocrinien. Ces premiers rinçages éliminent une bonne partie du bisphénol-A présent à la surface du plastique, mais certaines bouilloires continueront à en libérer malgré tout.