Aller au contenu

Vraiment durable, notre alimentation ?

Conserver par le froid

Un enfant mange un yogourth devant le frigo ouvert

(4:00) Gérer le réfrigérateur et le congélateur de manière optimale, afin de réduire la consommation d'énergie et le gaspillage des aliments.

 

6 • Conserver par le froid

Conserver avec ou sans froid

 Bien utiliser le réfrigérateur

Recommandations pour l’achat d'un appareil électroménager: www.topten.ch

 

Il existe plusieurs techniques pour conserver les aliments sans réfrigérateur. Le but est de placer l'aliment dans une situation où les microorganismes ne peuvent pas survivre ni proliférer:

  • l’appertisation (mise en conserve): les aliments sont placés dans un contenant hermétiquement fermé, puis soumis à une forte chaleur.
  • la déshydratation: l'eau est retirée par séchage, ou par évaporation sous vide lorsque le produit est congelé (lyophilisation).
  • la conservation dans l’alcool (convient très bien aux fruits).
  • la conservation dans le vinaigre (convient à certains légumes et champignons).
  • la conservation dans l’huile (pour certains légumes crus, cuits ou séchés).
  • la conservation par cuisson dans le sucre (confitures et gelées).
  • la salaison (viande, poissons, olives...)
  • le fumage, en combinaison avec le séchage et le salage (jambon, saucisse, poisson)
  • la fermentation lactique ou lacto-fermentation: des bactéries "mangent" partiellement le glucose de l'aliment et produisent de l'acide lactique qui permet une certaine conservation (yogourth, choucroute, olives, saucisson, etc.)

Attention : ces méthodes de conservation doivent être réalisées dans les règles de l’art, afin que l'aliment puisse être consommé sans danger. Si la préparation ne se déroule pas correctement, des bactéries pathogènes peuvent se développer dans l'aliment conservé et être la cause d’infections ou d’intoxications graves.

Toutes les vidéos