Aller au contenu

Métaux lourds

Métaux lourds

Comme leur nom l'indique, ce sont des éléments chimiques très denses, tels le plomb, le cadmium, le mercure, l'arsenic, le zinc, le chrome, l'or ou l'argent... Mais on réserve généralement ce nom aux métaux qui n'ont pas de rôle biologique dans les êtres vivants et qui sont toxiques, souvent à faible dose (en gras dans la liste ci-dessus).

Dans la nature, les métaux lourds existent surtout sous forme de minerai, et sont plutôt rares à l'état libre. Dans l'industrie, on les utilise pour fabriquer les circuits électroniques, les batteries, les accus et certaines piles. Puisque ce sont des éléments chimiques, ils ne se dégradent pas une fois libérés dans l'environnement. De même, l'incinération des déchets ménagers et les stations d'épuration ne les éliminent pas: ils peuvent se retrouver sous forme de poussières dans l'air, et polluer les eaux et les sols lorsque les scories d'incinération et les boues d'épuration sont mises en décharge. Ils s'accumulent ainsi dans les plantes et les algues, puis dans les animaux qui mangent ces végétaux, puis dans le corps humain...

En s'accumulant dans le foie, les reins ou le cerveau, les métaux lourds provoquent toutes sortes de maux, surtout chez les enfants: atteintes neurologiques, mauvais développement intellectuel, maladies des reins, cancers.

Voilà pourquoi il est si important de trier ses piles et ses déchets électroniques – même les petits jouets – afin qu'il ne finissent pas dans la poubelle avec les ordures ménagères.