Aller au contenu

Surveiller le compteur

Il décompte les kilowattheures

Le compteur d'électricité totalise les kilowattheures (kWh) consommés par les appareils et l'éclairage du ménage, en les rajoutant constamment à l'affichage. Ce total sert à établir la facture.

On gagnera à s'intéresser de près à cet appareil de mesure, si on désire maîtriser sa consommation d'électricité.

Touchez le compteur et le carnet.

Observer le compteur d'électricité

Sur les compteurs modernes (électroniques), un affichage digital donne une idée de la puissance soutirée.

Sur les anciens compteurs (électromécaniques), on peut estimer l'énergie consommée à l'instant, en observant le disque tournant qui est muni d'une marque sur sa tranche. Plus le disque tourne vite, plus on soutire d'électricité. Les anciens compteurs ont une sensibilité moins grande que les compteurs électroniques: si on ne soutire que quelques watts, ils ne tournent pas.

Pour découvrir si on possède des appareils qui "volent" de l'électricité (voir consommation cachée), éteindre toutes ses lampes et tous ses appareils, puis attendre que le frigo s'arrête: si le compteur tourne encore, débrancher un à un les appareils éteints, afin de découvrir ceux qui consomment de l'électricité en cachette.

Noter les kilowattheures

C'est une bonne idée de relever régulièrement le chiffre affiché par le compteur – idéalement à date fixe (une fois par mois). Cela permet de se rendre compte des variations saisonnières et de mesurer l'effet des actions limitant le gaspillage. Par exemple, la mise à la retraite d'une lampe halogène de salon de 500 watts, ou l'arrivée d'un nouveau frigo classé A++ sur l'étiquetteEnergie.

Grâce à ces relevés, on repérera aussi rapidement tout problème qui provoquerait une augmentation anormale de la consommation.