Aller au contenu

Kilowattheure (kWh)

Touchez l'interrupteur

Kilowattheure (kWh)

C'est une unité de quantité d'énergie. Kilo-Watt-heure (kWh) signifie "1000 watts pendant une heure". C'est, par exemple, l'énergie électrique consommée par dix vieilles ampoules de 100 W allumées pendant une heure. Ou celle de 10 ampoules fluocompactes de 20 W qui produiront autant de lumière – mais pendant 5 heures.

En Suisse, le coût du kWh d'électricité s'échelonne entre 10 et 40 centimes suivant la région où l'on vit et le tarif choisi (tarif de nuit, courant vert...)

À savoir: le kWh est aussi utilisé pour d'autres formes d'énergie que l'électricité. Par exemple, un litre de mazout représente 10 kWh, un kilo de bois: 4 kWh.

Calculer la consommation annuelle
d'un appareil ou d'une lampe

Pour connaître l'énergie que consomme un dispositif électrique sur toute une année, il suffit de multiplier sa puissance (en watts) par le nombre d'heures de fonctionnement. Par exemple, une lampe halogène de salon de 250 watts, utilisée 3 heures par jour et 300 jours par an (on enlève les jours d'absence):
250 W x 3h x 300 (jours) = 225'000 Wh, soit 225 kWh.
À 25 centimes le kWh, la lampe coûte CHF 56.- par an.

Autre exemple avec une pompe-filtre pour aquarium de 50 watts qui tourne en permanence:
50 W x 24h x 365 (jours) = 438'000 Wh, soit 438 kWh.
À 25 centimes le kWh, la pompe coûte CHF 109.- par an.

kWh et CO2

Consommer de l'électricité, c'est émettre du CO2 dans l'atmosphère. La quantité émise par kWh dépend de l'installation qui produit l'électricité. Ainsi, le kWh issu d'une centrale au charbon émet plus d'un kilo de CO2. Et celui d'une turbine hydraulique dégage moins de 50 grammes (on compte aussi le CO2 émis pour la fabrication et l'entretien des infrastructures). Comme la plupart des pays disposent de plusieurs sources d'électricité, on parle de "mix énergétique" pour estimer la quantité de CO2 émise par kWh.