Aller au contenu

Conseils de Saison

Radiateur trop chaud? Radiateur froid?

Radiateur

Avec ses mains et ses oreilles, on peut ausculter un radiateur pour savoir s'il fonctionne correctement ou non. Les jours de grand froid sont idéaux pour poser le bon diagnostic.

Un vieux radiateur réchauffe un hamburger

 

 

Un radiateur de chauffage central est traversé par de l'eau chaude. Son rôle consiste à diffuser la chaleur de cette eau pour tempérer la pièce où il se trouve. Plus le radiateur a une grande surface, et plus il peut rayonner de chaleur. Sa puissance de chauffage dépend aussi du débit et de la température de l'eau qui lui passe au travers.

Ainsi, avec un chauffage central, il y a plusieurs moyens de jouer sur le confort et les économies d'énergie. Au niveau de la chaufferie, on peut varier la température de l'eau qui sort de la chaudière ou de la pompe à chaleur. Et on peut aussi régler la vitesse du circulateur (pompe de circulation) qui pousse l'eau dans la tuyauterie. Au niveau des radiateurs, il y a non seulement un robinet ou une vanne thermostatique pour modifier le débit entrant – mais il existe généralement aussi un té de réglage qui permet au chauffagiste de limiter le débit maximum.

Les problèmes de radiateurs s'accentuent avec le vieillissement d'un bâtiment

Les problèmes de radiateurs trop chauds ou trop froids peuvent avoir plusieurs origines. Dans les bâtiments déjà âgés, il s'agit souvent de tuyauterie encrassée et de vanne de radiateurs usées ou bloquées – défauts auxquels peut s'ajouter une mauvaise répartition de l'eau de chauffage entre les étages (voir déséquilibre hydraulique). Dans ce cas, on "meurt de chaud" dans les étages intermédiaires, alors qu'on "se gèle" si on habite tout en haut. Il arrive aussi que la mise en place de nouveaux radiateurs dans un immeuble (par exemple lors de l'aménagement des caves ou des combles) perturbe le bon fonctionnement du chauffage dans certains locaux. Ou encore que, suite à un changement de fenêtres, les radiateurs dégagent trop de chaleur par rapport à la nouvelle performance d'isolation. Enfin, il y a le cas du radiateur qu'on ne peut pas régler parce qu'il n'a pas de robinet: l'installateur a sans doute jugé qu'il ne fallait pas modifier le débit d'eau qui le traverse, afin de ne pas nuire à la répartition de la chaleur dans les radiateurs situés plus loin dans le circuit.

Faire la tournée de ses radiateurs

Lorsqu'on a des disparités de température importantes entre les pièces d'un même logement, et qu'on ne parvient pas à les uniformiser en tournant les robinets des radiateurs, cela vaut la peine de procéder à une petite inspection générale, en utilisant ses mains et ses oreilles pour ausculter ces masses métalliques. 

Voici les principaux cas de figure qu'on peut rencontrer :

Radiateur qui chauffe normalement
Le haut du radiateur est plus chaud que le bas (10 à 20°C de différence lorsqu'il fait très froid dehors) : tout est en ordre. L'eau du système de chauffage arrive avec le juste débit, de sorte que le radiateur a le temps bien diffuser sa chaleur. Si on a trop chaud, c'est que la chaufferie envoie de l'eau trop chaude, ou que la répartition de l'eau chaude entre les étages n'est pas optimale (déséquilibre hydraulique), ou encore que le radiateur est trop puissant (trop grand).

Radiateur avec un débit d'eau chaude trop rapide
Le radiateur est aussi chaud en haut qu'en bas : il y a un problème. L'eau circule trop vite et traverse le radiateur sans avoir le temps de dissiper sa chaleur. La pompe de circulation du chauffage est trop puissante, ou le radiateur reçoit trop de débit, au détriment d'autres radiateurs situés plus loin de la chaufferie.

Radiateur qui contient de l'air (à purger)
Le haut du radiateur est froid, alors que le bas est chaud : il y a un problème. De l'air se trouve sans doute dans le radiateur. Si c'est le cas, on peut souvent entendre l'eau "glouglouter" lorsqu'elle circule. Le radiateur devrait être purgé de son air pour pouvoir travailler correctement (voir purger un radiateur).

Radiateur qui ne reçoit pas assez d'eau chaude
Le radiateur est froid sur sa plus grande partie (et on a froid) : il y a un problème. Si le robinet (ou la vanne thermostatique) est grand ouvert, et que d'autres radiateurs sont chauds dans l'appartement ou les autres étages, c'est sans doute parce qu'il n'y a pas assez d'eau chaude qui le traverse. On peut aussi mettre la main sur le tuyau de chauffage principal sur lequel est branché le radiateur pour comparer la température – mais il est souvent caché dans une paroi.
Le problème peut venir de l'obstruction d'une conduite, d'un blocage du robinet ou de la vanne thermostatique, d'une ouverture trop faible du té de réglage (à régler par le chauffagiste), ou d'un déséquilibre de la circulation d'eau: trop d'eau chaude passe dans les radiateurs situés près de la chaufferie, et il n'en reste plus assez pour les radiateurs les plus éloignés. Si on habite dans les étages supérieurs d'un immeuble et que plusieurs ou tous les radiateurs sont froids, on peut se renseigner auprès des voisins des étages inférieurs pour savoir s'ils ont assez chaud – ou même trop chaud (!): l'eau de chauffage est peut-être mal répartie entre les étages (déséquilibre hydraulique).

Le problème est fréquent dans les immeubles dont ni les performances de chauffage, ni l'état de la tuyauterie n'ont été inspectés depuis de nombreuses années. On peut le résoudre, en commençant par mesurer la température dans tous les appartements durant les jours froids et gris, puis en procédant à un rééquilibrage hydraulique du circuit d'eau chaude qui parcourt l'ensemble des radiateurs. L'opération offre non seulement un gain de confort pour tous les habitants, mais aussi des économies d'énergie de chauffage souvent conséquentes.

Pages de ce site sur le même thème :

Libérez les radiateurs

Bien utiliser la vanne thermostatique

Déséquilibre du chauffage

Fiches-conseils et mémos pour économiser le chauffage et l'électricité

Tous les conseils